Doctorat ECE (Education, Carriérologie, Ethique)/Doctorat Ph.D en éducation

Vendredi 29 juin 2018
Horaires: 
15h00 - 18h00
Lieu: 
UCO, Amphi Bedouelle, Bâtiment Jeanneteau
Pôle(s) recherche concerné(s): 
Equipe(s) concernée(s): 
Soutenance

Madame Gwénola Reto soutiendra ses travaux de recherche intitulés  : La bienveillance dans le champ scolaire, caractérisation des pratiques selon des membres du personnel enseignant de collège, des chefs d'établissement et des experts du monde de l'éducation

La bienveillance soulève, aujourd’hui, un engouement dont l’évidence mérite un éclairage porté par un souci d’objectivation. La présente recherche met en relief l’émergence de cette notion dans la société puis dans le champ de l’éducation et dans le cadre de l’École. Elle montre l’appel fait à la bienveillance qui existe au sein du système scolaire, notamment dans le projet pour la refondation de l’École française, et elle interroge le sens de cet appel. Elle conduit au constat du manque de conceptualisation de la notion, ce qui rend complexe son opérationnalisation tant au niveau de l’institution que sur le plan des pratiques au sein des établissements scolaires. Une clarification de la notion de bienveillance est alors proposée en l’inscrivant dans le champ de la philosophie, et plus précisément de l’éthique. Elle débouche sur une première caractérisation qui est ensuite spécifiée au contexte de l’École française, et plus particulièrement aux pratiques du personnel enseignant. La thèse présente alors la recherche exploratoire menée auprès de membres du personnel enseignant et de chefs d’établissement travaillant dans des collèges, ainsi que d’experts en éducation. Cette recherche qualitative vise à mieux comprendre comment la bienveillance se manifeste sur le terrain professionnel de l’enseignement à l’École française. Prenant appui sur 14 entrevues, elle permet de caractériser les pratiques de bienveillance du personnel enseignant et de mettre en relief ce que celles-ci requièrent à l’échelle de la classe, de l’établissement, et de l’École. Du constat de la mollesse de la notion à sa caractérisation, la recherche conduit à mettre en évidence les changements importants reliés à l’actualisation de la bienveillance dans les pratiques à l’École française, voire un déplacement paradigmatique.

Mots-clés : Bienveillance, care, relation éducative, pratiques d’enseignement, éthique professionnelle, communauté éducative, projet institutionnel, système scolaire, collège.

Soutenance annoncée sous réserve de l'autorisation du jury de thèse en attente.

Composition du jury :

  • Pr. Eirick Prairat, président du jury, Université de Lorraine
  • Pr. France Jutras, directrice de thèse, Université de Sherbrooke
  • Pr. Fred Poché, directeur de thèse, UCO
  • Pr. Jean-Pierre Boutinet, membre externe, UCO
  • Pr. Suzanne Guillemette, membre externe, Université de Sherbrooke