Accès direct au contenu

Slider colloque IAIE 2017
slider colloque image relation
slider colloque ACISE 2017
Arrow Prev Arrow Next
Actualités recherche > Colloque FIRP - Au sujet de la reconnaissance…  Retour au Portail UCO

Colloque FIRP - Au sujet de la reconnaissance…

le 8 juin 2017

Vie de l'établissement, Recherche


Argumentaire

La reconnaissance mais surtout le déficit de reconnaissance sont au cœur des débats actuels dans de nombreuses sphères de la vie. Le psychologue s’en empare le plus souvent pour en dresser le constat sans toutefois en expliciter le processus. Et pourtant la reconnaissance est primordiale dans la vie de chacun, dans les différentes sphères où la personne, enfant ou adulte, s’investit : famille, travail, loisirs, activités personnelles et sociales, relations amicales, activités culturelles, sportives, citoyennes…
  • Comment apprivoiser ce besoin de reconnaissance et surtout, parvenir à s'en libérer lorsqu'il devient un frein à l’épanouissement ?
  • En quoi ce besoin de reconnaissance oriente-t-il nos vies et nos actions ?
  • Pourquoi semble-t-il y avoir si peu de reconnaissance aujourd’hui dans le monde du travail ?
En psychologie sociale et du travail, la reconnaissance est un des piliers de l’estime de soi, ce qui en fait un objet d’étude central. Ce concept renvoie d’une part au sujet lui-même qui cherche à "être reconnu", qui a "besoin de reconnaissance", et d’autre part à autrui, car ce désir de reconnaissance s’adresse à l’autre, à celui qui peut ou qui veut nous reconnaître.

La reconnaissance implique de fait une interaction entre sujets : être reconnu par l’autre nécessite la relation à l’autre, la réciprocité, le regard de l’autre sur soi, sur ce que la personne est et sur ce qu’elle veut bien laisser paraître de soi. Le besoin de reconnaissance est d’autant plus fort qu’il provient d’un autrui significatif (personne, institution, structure…). Celui-ci permet d’apporter une certaine valeur à la personne qu’elle reconnait, que cette valeur soit morale et/ou éthique, ou encore affective, sociale, culturelle ou hiérarchique.
 
Avec un autre regard et d’autres questionnements, complémentaires à ceux de la psychologie sociale, la psychologie clinique s’intéresse aussi à la question de la reconnaissance. Dans son absence ou ses insuffisances, telles qu’elles s’observent aujourd’hui dans certaines situations sociales, attenant au registre professionnel mais pas seulement, la reconnaissance est indissociable d’un malaise, voire d’une certaine souffrance. Elle peut néanmoins s’entendre dans un sens beaucoup moins contingent en ce qu’elle s’inscrit également au cœur de la construction du sujet humain.

C’est ainsi, par exemple, qu’elle est partie intégrante du socle dont procède fondamentalement le processus d’identification, qui permet au nourrisson de « se re-trouver » comme unité distincte d’une autre, au sein d’un face-à-face essentiel qui l’amène à se reconnaître au moment où la reconnaissance de l’autre maternel porte sur lui. Elle a donc fondamentalement à voir avec la question de l’identité. Et c’est en cela que les cliniciens ont également à s’exprimer à propos d’un tel concept qui n’est pas sans déterminer, au demeurant, certaines configurations cliniques contemporaines, telle par exemple l’attente d’une reconnaissance de sa douleur ou de son symptôme par l’autre au sein de la consultation.
 
Un véritable débat peut donc s’engager, dans cette journée de travail lors de ce colloque de la FIRP à l’Université catholique de l’Ouest à Angers, consacrée à la reconnaissance, forçant à reconnaître d’emblée qu’à son issue, tout n’en sera pas forcément dit…


Organisateurs : Université catholique de l’Ouest (campus d'Angers) - Faculté SHS | IPSA


Comité scientifique :

  • Laurence Bernard, Mcf, Psychologie clinique, UCO, Angers
  • Brigitte Blanquet, Mcf, Psychologie clinique, UCLy, Lyon
  • Laurence Cocandeau-Bellanger, Mcf, Psychologie sociale, UCO, Angers
  • Mélanie Gaucher, Mcf, Psychologie sociale, ICT, Toulouse
  • Patrick Martin-Mattera, Pr, Psychologie clinique pathologique, UCO, Angers
  • Ingrid Plivard, Mcf, UCO, Angers
  • Dominique Reniers, Pr, Psychologie clinique, UCL, Lille
  • Célia Vaz-Cerniglia, Mcf, Psychologie clinique, UCLy, Lyon

Journée ouverte aux :

  • Étudiants de master et de licence de l’IPSA et de la fac SHS (inscription obligatoire gratuite)
  • Enseignants-chercheurs et professionnels extérieurs qui souhaitent y participer (Inscription par mail : 10€)
  • Personnels de l'UCO (inscription obligatoire gratuite)
 

Contact et inscription

Envoyez votre demande à yolande.gaurion@uco.fr ou/et laurence.cocandeau@uco.fr


* FIRP : Fédération Inter-cathos de Recherche en Psychologie



Colloques (recherche)