Accès direct au contenu

Colloque ATEM 2017
Slider colloque IAIE 2017
Arrow Prev Arrow Next
Contrats de recherche > Contrats UCO > Démarche de recherche et effets formatifs  Retour au Portail UCO

Démarche de recherche et effets formatifs (DREF)

Le cas du Mémoire de Master – spécialité « Métiers de l’Enseignement et de l’Education »

Responsable du projet

Chercheurs

CHEVALLIER-GATÉ Christelle, GATÉ Jean-Pierre, HÉTIER Renaud, JAMET Luc, JORE Françoise, LECORPS Dominique, LE MOUILLOUR Ségolène, MERCIER Bernard, REULIER Jocelyn, ROBERT Sophie, USCLAT Pierre.

Durée du projet

36 mois (sept 2012 à juillet 2015)

Partenaires

Université catholique de l'Ouest (Angers)

Organismes financeurs

Université catholique de l'Ouest (Angers)

Bilan

La construction d’un mémoire de recherche ancré dans la pratique professionnelle fait partie des exigences du Master MEEF. Notre recherche, associant formateurs des ISFEC et enseignants-chercheurs de l’UCO consiste à tenter de répondre à la question : En quoi la production du Mémoire professionnalisant de recherche génère-t-elle des effets formatifs pour l’étudiant et peut-on les caractériser ? Il s’agit de repérer, dans le discours des enseignants stagiaires et des enseignants débutants, les « effets » de la construction d'un mémoire « professionnalisant » dans la pratique enseignante. Dans cette intention, onze d'entretiens ont été conduits auprès de professeurs du premier et du second degré. Chaque entretien transcrit a fait l'objet d'une analyse inductive, s'appuyant sur la « triangulation des chercheurs », puis d'une élaboration d'un « portrait clinique ».

Principaux résultats par rapport aux attendus

En termes d’effets formatifs du mémoire, l'analyse des données montre des limites dans les effets attendus telles qu’un réinvestissement de l’objet de recherche lui-même très mitigé et un travail de lecture théorique très faible. Toutefois, elle met aussi en exergue la capacité à réutiliser des démarches et des outils praxéologiques et méthodologiques, et surtout une pratique fortement socialisée, dans la collaboration avec les pairs. 
Des résultats non attendus ont émergé. Les premiers concernent les effets de l’entretien. Lors de l’analyse qualitative des entretiens, une fonction formative non anticipée est apparue : celle du rôle de l’entretien comme espace et temps de coopération permettant une prise de conscience des effets formatifs par les sujets rencontrés. Les seconds concernent la collaboration mise en œuvre. L’analyse des 25 comptes rendus des réunions de travail (200 pages manuscrites) a permis de caractériser les phases de travail du point de vue de la coordination, de la collaboration et de la coopération, de repérer les principes directeurs qui ont déterminé le fonctionnement du groupe et d’analyser leurs effets.

Productions

Deux communications seront présentées à la biennale de l’éducation et de la formation à Paris en juillet 2015.  L’une sur les effets formatifs de l’entretien : « De la collaboration à la coopération : vers une prise de conscience des effets formatifs d’un dispositif d’entretien », l’autre sur le travail de collaboration effectué au sein du groupe : « Choix et effets d’une recherche autour de mémoires professionnalisants : entre collaboration et coopération ».
Une troisième communication a été proposée aux journées scientifiques du CREN de juin 2015 à Nantes, sur les effets formatifs du mémoire : « L’activité professionnelle enseignante réfléchie dans un Mémoire. Construction de l’activité chez les enseignants du 1er et 2nd degré en formation Master de l'Enseignement, de l'Education et la Formation ».

Bilan de fonctionnement et de la gouvernance du projet

Depuis octobre 2012, 18 demi-journées et 4 journées de travail ont réuni toute l’équipe. D’autres réunions ont eu lieu par petits groupes pour les portraits cliniques. Le pilote a assuré la coordination. Tout le travail d’analyse a été effectué avec tout le groupe de recherche. Un véritable travail de collaboration s’est effectué, dans une ambiance très agréable.

Effets de levier générés par le projet

Le point fort du groupe a été de mettre en place une réelle collaboration entre enseignants chercheurs de l’UCO et formateurs des ISFEC du Master MEEF. Nous avons par ailleurs pu répondre à l’appel à projet de Formiris en juin 2013 et avons été retenus pour la période 2013-2015.

Prolongements scientifiques envisagés ou envisageables

En 2015-2016, une journée d’étude sera organisée, avec notamment une participation de collègues des ISFEC. Par ailleurs, un travail de publication, soir par un ouvrage, soit par un numéro thématique d’une revue, sera mis en place.

Perspectives

Le travail autour des mémoires se terminera durant l’année 2015-2016, essentiellement du point de vue de la communication (journée d’étude, publications, etc.), avec le reste du budget initialement alloué. Par contre, la collaboration mise en place entre les formateurs d’ISFEC et les enseignants chercheurs de l’UCO continuera : elle est essentielle à la poursuite du Master MEEF. Au moins un nouvel objet de recherche devrait émerger de la journée d’étude qui sera organisée, autour de la collaboration et de la formation des enseignants. Le lien avec la thématique « Evolutions technologiques et société » n’est pas du tout évident.

Liens avec la thématique « Évolutions technologiques et société »