Accès direct au contenu

Slider colloque IAIE 2017
slider colloque image relation
slider colloque ACISE 2017
Arrow Prev Arrow Next
Contrats de recherche > Contrats UCO > Vulnérabilité et accessibilité en situation migratoire : approche interculturelle appliquée...  Retour au Portail UCO

Vulnérabilités et accessibilité en situation "migratoire" (VULMI)

approches interculturelles appliquées au territoire angevin

Responsable du projet

Chercheurs

El-Amouri Douja, ,Puzenat Amélie

Durée du projet

36 mois (2012-2015)

Partenaires

Université catholique de l'Ouest (Angers)

Organismes financeurs

Université catholique de l'Ouest (Angers)

Bilan

La recherche concerne des situations de vulnérabilités sociales ou de conflits interculturels impliquant, à l’échelle du territoire angevin, des acteurs migrants ou perçus comme tels.
Le projet est scindé en deux volets :
- un volet « pratiques et espaces de médiations (inter-)culturelles » se concentre sur l’étude de différentes actions de médiations menées pour dialoguer autour de conflits interculturels, ou encore faciliter l’accès de ces populations à la langue et à la culture ;
- un volet « insertion professionnelle des assistantes maternelles d’origine étrangère » concerne l’étude du parcours des femmes assistantes maternelles (ou candidates à la profession) catégorisées comme étrangères.

L’enquête sur le terrain est menée auprès d’acteurs impliqués dans les politiques publiques (collectivités territoriales, associations), des professionnels de l’action sociale et culturelle (chargés de projets, travailleurs sociaux), les personnes en situation migratoire concernées par l’un ou l’autre des volets de l’étude.
 

Dynamique de recherche

Le projet de recherche Vulmi ne compte véritablement plus que le second axe portant sur l’insertion professionnelle des assistantes maternelles d’origine étrangère d’actif. Le premier axe demanderait à être « redynamisé ».
Dynamique moindre de collaboration interdisciplinaire au sein de l’axe 2 durant l’année 2015 du fait des différents statuts des chercheurs de l’axe 2.
Collaboration avec les étudiants de l’IPSA dans le cadre de stage recherche en sociologie ou en psychologie sociale.
Echanges et rencontres avec différents professionnels, doctorants en sciences sociales et avec la responsable du projet DAM (Devenir assistante maternelle).

Principaux résultats par rapport aux attendus

Le mode d’entrée dans la profession d’assistante maternelle est conditionné par l'obtention d'un agrément délivré par le président du Conseil général à la suite d’une enquête au domicile de la personne et d’entretiens menés par des professionnels de la Protection Maternelle Infantile. Une fois l’agrément obtenu, lorsqu’il l’est, les assistantes maternelles sont confrontées au « choix » des parents qui les emploient. Ainsi, la recherche prend trois directions complémentaires :
- le traitement institutionnel des demandes d’agrément
- les trajectoires, pratiques et représentations des assistantes maternelles dites « étrangères »
- les discours et représentations des parents

A ce stade, nous avons principalement travaillé les axes suivants :
- La vulnérabilité des professionnels encadrant la profession liée à la polyvalence du métier et à de nouvelles directives institutionnelles.
- La vulnérabilité des assistantes maternelles liée à leur « empêchement » à l’agrément, à la nature « temporaire » de leur contrat, à leur maîtrise de la langue, à leur lieu de résidence, etc.
 
Reste à approfondir, entre autres, ceux-ci :
- Le recours à l’explication culturaliste chez les professionnels ainsi que chez les parents
- La question religieuse dans les pratiques des professionnels au quotidien