Éclairage herméneutique de la posture épistémologique d’un chercheur en SIC face à l’entre-deux langagier et culturel vietnamo-français

TitreÉclairage herméneutique de la posture épistémologique d’un chercheur en SIC face à l’entre-deux langagier et culturel vietnamo-français
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2018
Titre de la revueRevue française des sciences de l’information et de la communication
Numéro12
Date de publication01 janvier 2018
LangueFrançais
Auteur(s)Hoang, A N.
Mots-clésentre-deux vietnamo-français, Epistémologie des SIC, herméneunique, interculturalité
Résumé

Ce travail vise à réfléchir sur les conditions de possibilité de production des savoirs universitaires à partir d’une posture particulière du chercheur en SIC pris dans un entre-deux langagier et culturel vietnamo-français. Pour passer d’un vécu personnel et subjectif à un processus d’analyse et d’objectivation à visée de réflexivité, cette recherche en cours s’appuiera sur l’articulation entre l’approche de l’herméneutique philosophique (Gadamer et Ricoeur) et l’approche philosophique de l’helléniste- sinologue de l’« écart » (François Jullien). Ainsi, d’une part l’éclairage de l’herméneutique philosophique permettra de mettre en lumière, dans cette expérience de l’entre-deux, une intensité particulière de la double dimension historique et linguistique, constitutive de toute expérience du monde et de tout processus de compréhension. D’autre part, le geste de mise en vis-à-vis et de mise en tension de deux langues et de deux pensées (vietnamiennes et françaises) constitue une démarche d’expliciter les partis pris enfouis et impensés de chaque entité séparée, et offre un espace de réflexivité féconde. Enfin, sur un plan épistémologique, ce travail permet de pointer une dimension communicative présente dans la figure de l’« entre », celle d’un médiateur caractérisé par une attitude et une aptitude de « dialogue », c’est-à-dire d’être « dia » (« entre ») des « logos » (paroles, discours, raisons, logiques) distincts. L’« entre » est communicatif car il permet aux cultures de communiquer, de s’ouvrir à d’autres modes d’intelligibilité et de cohérence.

This study aims to reflect on the conditions of possibility of production of scholarly knowledge from a particular “in-between” position of a communication researcher who navigates between two languages and cultures (Vietnamese and French ones). To move from a personal and subjective experience to a process of analysis and objectification with the aim of reflexivity, this ongoing research will be based on the articulation between the approach of philosophical hermeneutics (Gadamer and Ricoeur) and a philosophical approach of the "écart" (François Jullien). Thus, on the one hand, philosophical hermeneutics will help highlight, in this experience of “in-betweeness”, a particular intensity of the double historical and linguistic dimension, which is constituent of all experience of the world and of all understanding process. On the other hand, the gesture of putting those two languages and thoughts in vis-à-vis and in tension (Vietnamese and French ones) is a way to explain the hidden and unthought biases of each separate entity, and offers a fecund space of reflexivity. Finally, on an epistemological level, this work points out a communicative dimension that is present in the figure of the "between", that of a mediator characterized by an attitude and a capacity of "dialogue", that is to say to be "dia" ("between") distinct "logos" (words, speeches, reasons, logics). The "between" is communicative because it allows cultures to communicate, to open to other modes of intelligibility and coherence.

URLhttp://journals.openedition.org/rfsic/3501
DOI10.4000/rfsic.3501