Le Vietnam en mutations au regard des sciences de l’information et de la communication. Une posture épistémologique communicationnelle de la complexité pour appréhender quelques transformations sociétales vietnamiennes à l’ère du numérique

TitreLe Vietnam en mutations au regard des sciences de l’information et de la communication. Une posture épistémologique communicationnelle de la complexité pour appréhender quelques transformations sociétales vietnamiennes à l’ère du numérique
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2017
Titre de la revueLes Cahiers de la SFSIC
Numéro13
Pagination397-408
Date de publicationFévrier 2017
LangueFrançais
Auteur(s)Hoang, A N.
Mots-clésEpistémologie des SIC, Numérique, Transformations sociales, Vietnam contemporain
Résumé

Cette communication a pour objectif de réfléchir sur le caractère heuristique d’une posture épistémologique des sciences de l’information et de la communication (SIC) en tant qu’« une épistémologie de la complexité », pour appréhender certaines transformations sociétales du Vietnam contemporain. S’appuyant sur mes différents travaux de recherche menés en SIC depuis plus de 10 ans, cette réflexion critique mettra au jour les ressorts et enjeux des médias numériques qui sont perçus comme constitutifs de ces transformations. Ainsi, ces travaux ont surtout montré l’intérêt épistémologique d’une sémiologie des écritures médiatiques à partir de la notion de « l’écrit d’écran » des médias informatisés, mais aussi la force heuristique d’une théorie de la trivialité qui soutient un concept fort et riche de ce qu’est la communication conçue comme une circulation créative d’objets dans des espaces sociaux. Enfin, ils ont permis de réfléchir sur une posture épistémologique spécifique marquée par la position de « l’entre-deux » d’un chercheur, qui plaidera, face à l’exigence d’ « une conscience intermédiaire », pour une fécondité réflexive de la dimension relationnelle et dialogique entre le « soi » et l’ « autre », sur le double plan, disciplinaire et culturel.

This paper aims to reflect on the heuristic nature of an epistemological position in Communication Studies which is "the epistemology of complexity" in order to attempt to understand some societal transformations of contemporary Vietnam. Based on my various empirical pieces of research conducted in Communication Studies since the last ten years, this critical reflection has thrown a new light on issues of digital media that are perceived as constitutive of those Vietnamese transformations.
In this perspective, my scholarship has primarily shown the epistemological interest of semiotics of computerized media writing based on the notion of "Screen-as-Writing" (“écrit d’écran”), but also the heuristic power of a theory of Triviality that supports a strong and rich concept of communication, conceived as a creative circulation of objects in social spaces.
Finally, it has allowed to reflect on an epistemological specificity marked by the position of an "in-between" researcher who will argue, given the requirement of "an intermediate consciousness", for a reflexive fecundity of a relational and dialogical dimension between "self" and "other" on the disciplinary and cultural level.

URLhttps://www.sfsic.org/index.php/services-300085/bibliotheque/publications-de-la-sfsic/895-cahierssfsic13