L’injonction à se former. Regards croisés sur les transformations des systèmes de formation.

programme
08 juin : 09h30 à 18h30 (accueil café dès 9h00)
09 juin : 09h30 à 17h00
Maison de la Recherche Germaine Tillion (MRGT), 5bis boulevard Lavoisier 49000 Angers.

L’injonction à se former. Regards croisés sur les transformations des systèmes de formation.

Ce colloque se déroulera à la Maison de la recherche Germaine Tillion, Campus universitaire Belle Beille

Au programme :

  • Les enjeux politiques et économiques de la formation
  • Formation et transformations du travail
  • La formation professionnelle : pratiques et modèles
  • La formation inégale ?
  • La formation, entre émancipation et normalisation
Entrée libre et gratuite sur inscription
Modalités d'inscription
 
Adresser un mail à
colloque-informa@mailo.com
Renseignements : 02 41 22 63 56
  • Porteurs du projet

Manuella Roupnel (MCF sociologie, ESO-Angers, université d’Angers) ; Simon Heichette (IGE/docteur en sociologie, ESO-Angers, université d’Angers).

  • Comité scientifique et d’organisation

Manuella Roupnel (MCF sociologie, UMR ESO-Angers, université d’Angers) ; Simon Heichette (IGE/docteur en sociologie, ESO-Angers, université d’Angers) ; Jeanne Boisselier (doctorante en psychologie sociale, LPPL, université de Nantes) ; Pascal Caillaud (Chargé de recherche CNRS) ; Pauline David (doctorante en sciences de l’éducation, CREN, université de Nantes) ; Richard Gaillard (MCF en sociologie, ESO-Angers, université d’Angers) ; Dominique Glaymann (Professeur des universités, Centre Pierre Naville, université d’Évry Val d’Essonne) ; Amaury Grimand (Professeur des universités, LEMNA, université de Nantes) ; Lionel Guillemot (MCF en géographie, ESO-Angers, université d’Angers) ; Gérald Houdeville (MCF en sociologie, UCO) ; Chloé Langeard (MCF en sociologie, GRANEM, université d’Angers) ; Pierre-Jean Messe (MCF en économie, GAINS, université du Maine) ; Laetitia Pihel (MCF en gestion, LEMNA, université de Nantes) ; Hassen Slimani (MCF en sociologie, CENS, université de Nantes) ; Joanne Walker (docteure en sociologie, CENS, université de Nantes).

 

 

 

Responsable(s): 
Equipe(s):