Réel, écriture et corps

Printemps 2021
8h30 - 18h00
Amphi Fauvel - UCO

Réel, écriture et corps

A toute définition possible du réel, peut répondre un « ça n’est pas ça ». Et pourtant le réel ne cesse de faire effet – ne cessant pas de ne pas s’écrire –, participe de notre constitution de corps, de corps parlant, comme le fond de non écriture à toute marque possible.

Ces trois termes, réel, écritures, corps, permettent une combinatoire et des nouages variés, nous invitant ainsi à énoncer diverses questions :

Qu’est-ce qui s’écrit dans le réel du corps ? De la question des pathologies somatiques aux marques de lalangue, le corps parlant répond dans des formes d’écritures qu’il s’agirait de préciser. La question comment ça s’écrit ? est à articuler, autant que celle de qu’est-ce qui ne s’écrit pas ?

Qu’est-ce qui prend corps dans l’écriture du réel ? La clinique psychanalytique, si elle s’oriente du réel, entend le symptôme comme écriture qui témoigne d’un réel pour le sujet. Les problématiques autour de la sexuation peuvent être également concernées. Certains auteurs, écrivains ou poètes, de par leurs styles d’écriture, peuvent approcher un certain rapport au réel. L’art fait entendre également des écritures picturales rendant compte de ce qui résiste à se symboliser.

Qu’est-ce qui se réalise dans l’écriture des corps ? L’écriture des liens sociaux et des rapports d’affiliations, d’adoptions s’entend dans cette logique, de même que les effets de ce qui ne s’écrit pas du rapport sexuel. Les divers traitements et transformations du corps peuvent nous permettre d’appréhender les réécritures du sujet et de son inscription dans le monde.

La composante Angers UCO du laboratoire RPpsy "Recherches en Psychopathologie et Psychanalyse".

Comité d'organisation :

Delphine Bonnichon, Maria Gyemant, Paule Léonardo, Alexandre Lévy, Virginie Martin-Lavaud, Patrick Martin-Mattera, Anne Mériglier

Comité scientifique :

David Bernard (Rennes 2), Barbara de Rosa (Naples, Italie), Véronique Donard (Récife, Brésil), Edilene Freire de Queiroz (Récife, Brésil), Julio Guillen (U.C. Lille), Marion Haza (Poitiers), Laurent Ottavi (Rennes 2), Diane Watteau (Paris I)

Responsable(s):