Doctorat en Sciences de l'Education

05 octobre 2020
14h
Salle C248 - bâtiment Censive - Chemin de la Censive du Tertre - 44300 Nantes

Doctorat en Sciences de l'Education

Cette recherche-action vise à la conception et à l'expérimentation d'un dispositif bientraitant fondé sur la construction d’un environnement d’apprentissage sécure et sur le développement d’une posture pédagogique d’attention aux besoins des enfants à l’école.  

Des recommandations bientraitantes issues du milieu médical (ANESM, 2008) ont été traduites en une Charte de Bientraitance Pédagogique et transférées en milieu scolaire. La déclinaison de cette charte en un Dispositif d’Accompagnement Bientraitant ajusté au contexte dans lequel il s’inscrit, comprend deux actions : d’une part un accompagnement des élèves à la réflexivité, et d’autre part un accompagnement à l’accompagnement des élèves auprès de l’enseignant. Ces actions d’obédience neuro-pédagogique portent sur l’explicitation, la métacognition, l’ajustement pédagogique, la récipro-régulation et la communication subjective.

Nous avons par ailleurs conçu et validé une Echelle de Mesure du Vécu Scolaire pour évaluer le bien-être des élèves et l'efficacité du dispositif.

Les résultats des expérimentations menées auprès d'une population d'élèves de cycle 3 sur deux terrains distincts, porteurs de troubles Dys- sur le premier, tout-venants sur le second, ont démontré l'efficacité de la charte proposée et des actions associées. Cette double expérimentation a mis en évidence l’impact positif du dispositif sur le vécu des enfants.

Cette étude nous amène à préciser la portée d’une philosophie de l’accompagnement bientraitant et nous permet de mieux comprendre les facteurs intervenants dans la souffrance scolaire. Des pistes pour la mise en œuvre élargie d’une politique de bientraitance-pédagogique sont en outre proposées. 

Composition du jury : 

  • Renaud HETIER, directeur de thèse, Professeur des Universités,  UCO
  • Michel HABIB, co-directeur de thèse,  Praticien Hospitalier, Université d’Aix-Marseille
  • Béatrice MABILON-BONFILS,  Professeure des Universités,  Université de Cergy Pontoise 
  • Charles TIJUS,  Professeur des Universités,  Université de Paris VIII – Vincennes Saint-Denis 
  • Martine LANI-BAYLE,  Professeure des Universités,  Université de Nantes

« Soutenance annoncée sous réserve de l'acceptation de la thèse par les rapporteurs désignés »

 

 

Equipe(s):