Technologies numériques et surveillance

04 juin 2021
UCO Nantes
10h00 - 18h30

Technologies numériques et surveillance

L’organisation de cette journée a pour vocation de construire une équipe de chercheures et chercheurs dans un projet fédérateur présenté en septembre 2020 autour de la surveillance numérique.

Ce projet cherche à rassembler des chercheurs provenant de différentes disciplines afin d’établir des dialogues féconds autour d’un objet commun : la surveillance numérique. La surveillance peut être conçue comme une forme de pouvoir disciplinaire et de domination qui enferme, normalise, punit, hiérarchise, homogénéise, différencie et exclut (Foucault, 1975 ; Fuchs, 2011). En régime numérique, les modes de surveillance des entreprises et des États ont été portés par des technologies de plus en plus puissantes. Ceci a donné lieu à une véritable culture de la surveillance ancrée dans les pratiques quotidiennes du numérique (Fuchs, 2011, 2012 ; Van Dijck, 2014 ; Borel, 2016 ; Lyon, 2008 ; 2015, 2018 ; Zuboff, 2019 ; Vitalis et Mattelart, 2014). Sans exclure des formes de résistance (Tréguer, 2019), cette culture repose actuellement sur une forme de consentement résigné (Hémont et Gout, 2020). Lors de cette journée nous discuterons autour de 4 axes thématiques : les aspects historiques de la surveillance, le consentement au traitement de données personnelles en droit, la fabrique du consentement à la surveillance par les dispositifs techniques et le scandale Cambridge Analytica et les effets sur la fabrique du consentement. La journée sera clôturée par une table ronde dans laquelle des acteurs de la société civile pourrons échanger autour des technologies numériques et surveillance.


Comité d’organisation : Camila Pérez Lagos (UCO – Laval), Julien Rossi (UCO – Nantes), Christopher Griffin (UCO – Nantes).

 

Equipe(s): 
Voir le profil des chercheurs UCO engagés dans l'évènement: