Réel, écriture et corps

Affiche
20-21 janvier 2022
UCO Angers - Amphi Diès
Equipe(s): 

Réel, écriture et corps

A toute définition possible du réel, peut répondre un « ça n’est pas ça ». Et pourtant le réel ne cesse de faire effet – ne cessant pas de ne pas s’écrire –, participe de notre constitution de corps, de corps parlant, comme le fond de non écriture à toute marque possible.

Ces trois termes, réel, écritures, corps, permettent une combinatoire et des nouages variés, nous invitant ainsi à énoncer diverses questions :

Qu’est-ce qui s’écrit dans le réel du corps ? De la question des pathologies somatiques aux marques de lalangue, le corps parlant répond dans des formes d’écritures qu’il s’agirait de préciser. La question comment ça s’écrit ? est à articuler, autant que celle de qu’est-ce qui ne s’écrit pas ?

Qu’est-ce qui prend corps dans l’écriture du réel ? La clinique psychanalytique, si elle s’oriente du réel, entend le symptôme comme écriture qui témoigne d’un réel pour le sujet. Les problématiques autour de la sexuation peuvent être également concernées. Certains auteurs, écrivains ou poètes, de par leurs styles d’écriture, peuvent approcher un certain rapport au réel. L’art fait entendre également des écritures picturales rendant compte de ce qui résiste à se symboliser.

Qu’est-ce qui se réalise dans l’écriture des corps ? L’écriture des liens sociaux et des rapports d’affiliations, d’adoptions s’entend dans cette logique, de même que les effets de ce qui ne s’écrit pas du rapport sexuel. Les divers traitements et transformations du corps peuvent nous permettre d’appréhender les réécritures du sujet et de son inscription dans le monde.

La composante Angers UCO du laboratoire RPPsy "Recherches en Psychopathologie et Psychanalyse"

 

Chercheurs Hors-UCO

Maria Gyemant | Paule Léonardo | Anne Mériglier

Comité scientifique
Chercheurs Hors-UCO

David Bernard (Université Rennes 2) | Barbara de Rosa (Université de Naples, Italie) | Véronique Donard (Université de Récife, Brésil) | Edilene Freire de Queiroz (Université de Récife, Brésil) | Julio Guillen (Université catholique de Lille) | Marion Haza (Université de Poitiers) | Laurent Ottavi (Université Rennes 2) | Diane Watteau (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

 

Programme du colloque

 

Jeudi 20 janvier 2022

UCO Angers - Amphi Diès
8h30-9h00

Accueil des participants

9h00-9h15

Ouverture du colloque

9h15-10h15

Conférence de Fred POCHE : « Vers un retour du corps stigmatisé ? »

Discutant : Alexandre LEVY

10h15-10h30

Pause café

10h30-12h30

Ateliers I

  • Réel du corps et écritures (salle E103)

Discutant : Pascale PERETTI

Lyasmine KESSACI : « La mémoire dans la peau »

Miguel SIERRA RUBIO : « L’écriture du "non-mot" chez Samuel Beckett : quand le réel prend corps entre deux langues »

Ronan GUILLOT : « Quand le réel d’une écriture prend corps »

  • Ecritures du sex/uel (amphi Diès)

Discutant : Alexandre LEVY

Cristóbal FARRIOL : « Trans-faire avec… : un cas clinique »

Sara RODOWICZ-ŚLUSARCZYK : « Le curseur et la cursive »

Solène HITON : « La pornographie : une écriture au/du féminin ? »

12h30-14h00

Pause déjeuner

14h00-16h00

Ateliers II

  • Merci la jouissance ! (salle E103)

Discutant : David ALGLAVE

Mélinda MARX : « Faire corps du Roi ou devenir Dieu. Un cas de paraphrénie »

Cédric BECAVIN : « Traitement de texte, sa mise en forme mathématique »

Nadia ZALOUM : « Jouir entre ciel et terre »

  • Clinique des corps parlants (amphi Diès)

Discutant : Virginie MAGUIN-ROUMEAU

Pascale PERETTI : « L’ineffaçable dans les cliniques de l’effacement »

Flora AUBERTIN : « Un nouvel autoportrait »

Isabelle DURET : « Un pantin sans fil : un parlêtre en scène. Un corps lieu de substance jouissante : Jacques Brel »

16h00-16h15

Pause café

16h15-17h30

Conférence de Alexandre LEVY : « Le corps et ses traces : effacement et écriture »

Discutant : Patrick MARTIN-MATTERA

17h30

Fin des travaux de la première journée

 

Vendredi 21 janvier 2022

UCO Angers - Amphi Diès
9h00-9h15

Accueil des participants

9h15-10h15

Conférence de Laurent OTTAVI : « La faille de l’ombre et le corps »

Discutant : Virginie MARTIN-LAVAUD

10h15-10h30

Pause café

10h30-12h30

Ateliers III

  • Réel du corps et écritures (salle E123)

Discutant : Delphine BONNINCHON

Delphine PEYRAT-APICELLA :  « Quand l’écriture prend fonction de pare-excitation face au réel du corps. A propos des récits autobiographiques dans la maladie grave »

Virginie MAGUIN-ROUMEAU : « L’écriture comme permanence du lien : le transfert à l’épreuve du temps »

François DAVID : « Ce qui s’écrit au point du rythme »

Virginie MARTIN-LAVAUD : « Harcèlement et empêchement à écrire : des mises en forme de la forclusion chez l’enfant »

  • Ecritures du sex/uel (amphi Diès)

Discutant : Fred POCHE

Elsa CHEIKH : « L’écriture féminine autobiographique comme mode de traitement du ravage de la psychose maternelle »

Olivier BEAUCE : « Une écriture contractuelle du rapport sexuel »

Alexandre FAURE : « L’expérience du cauchemar : en général et du particulier »

  • Inscription sociale des corps (salle E103)

Discutant : Nadia ZALOUM

Gianluca Mariano COLELLA et Paola PALOMBO : « L’absence du répondant dans l’inscription sociale des corps »

Jérôme CAMP : « L’antisémitisme contemporain résurgence du COVID : un refus narcissique de la Loi œdipienne ? »

12h30-14h00

Pause déjeuner

14h00-16h00

Ateliers IV

  • Merci la jouissance ! (salle E123)

Discutant : Gaële LE PAGE

Cécile LE COQ : « L’étrange exercice de la lettre : l’inécrit »

Romuald HAMON : « Plaies divines : deux usages de la jouissance du corps »

Romain AUBE : « Écrire la jouissance : du ratage au déchet »

  • Clinique des corps parlants (salle E103)

Discutant : Alexandre FAURE

Virginie JACOB-ALBY : « L’enjeu de la nomination dans la clinique des corps médicalement assistés pour la procréation »

Delphine BONNICHON : « Le corset : entre appareillage et parure »

Emmanuelle GAVEL-MARCOUILLIER : « Après tout, ça fait pas avancer la vie… »

  • Inscription sociale des corps (amphi Diès)

Discutant : Alexandre LEVY

Silvia RIVERA : « La disparition et la déchirure du corps : réflexions sur les effets psychiques de l’héritage des violences en Colombie. »

Barbara DE ROSA et Giorgio M. REGNOLI : « L’aporie dans la rencontre entre témoignage et écoute de l’expérience-limite »

Vincent GUERIN : « L'interface cerveau-machine : vers une réécriture du corps militaire ? »

16h00-16h15

Pause café

16h15-17h30

Conférence de Patrick MARTIN-MATTERA : « Corps, réel et écriture chez HP Lovecraft »

Discutant : Vincent GUERIN

17h30

Clôture du colloque

 

Le pass sanitaire vous sera demandé à l'entrée !

 

Inscription/Registration