Anaïs Bernard

Titres, fonctions et responsabilités: 
  • Maîtresse de Conférences en Arts visuels
  • Responsable Académique de la filière Arts plastiques
  • Responsable pédagogique de la L1 et L3 Arts plastiques
  • Responsable de la Mineure Expériences plastiques et numériques

Diplômes:

Doctorat en Arts plastiques et Science de l'art, Université de Lorraine, 2016
Traversée des réalités dans l’immersivité de l’art. Vers une expérience spatio-temporelle esthétique.

Domaines de recherche

Les arts immersifs apparaissent comme le prolongement des arts numériques et des arts interactifs, telle une expérience spatio-temporelle esthétique formant une trilogie entre le dispositif, l’artiste et le spect-acteur, le tout faisant œuvre. Les arts immersifs se déclinent sous une grande variété de propositions, regroupant un grand nombre de disciplines artistiques : arts plastiques, arts visuels, arts du spectacle... Les arts immersifs s’interrogent sur l’immersivité de l’art et par conséquent notre reconsidération pour notre conscience ordinaire à travers l’émersion d’idées, de sensations, d’émotions dans le corps vivant de l’actant qui résultent de dispositifs inductifs, produisant l’activation inconsciente et spontanée de l’imaginaire. La profondeur du corps est activée par l’immersivité produite par le dispositif artistique à travers l’une de ces typologies proposées : Interactions, Imsertions, Hybridations. L’immersant qu’il soit l’artiste lui-même ou le spect-acteur, éveille dans son corps des sensations et émotions inédites qui viennent modifier ses perceptions sensorimotrices, proprioceptives et parfois neurophysiologiques, produisant une nouvelle interprétation esthétique de l’univers dans lequel il est immergé.

Thèmes de recherche définis par mots-clés: 
Art contemporain
Dispositifs artistiques
Émotions
Environnements
Hybridations
Immersion
Imsertions
Interactions
Perceptions