Pascal Mueller-Jourdan

Titres, fonctions et responsabilités: 
  • Professeur ordinaire de philosophie ancienne
  • Responsable de la Licence et du Master d'Etat "Sciences humaines et sociales : mention théologie catholique"
Elements biographiques: 

Cursus Universitaire

2008 -

2019-

  • Membre associé à l'UR 4377, Unité de recherche de théologie catholique et de sciences religieuses, Faculté de théologie, Université de Strasbourg

2011-2016

  • Membre nommé du Conseil scientifique de l’AVEPRO (Agence du Saint-Siège pour l'Évaluation et la Promotion de la Qualité dans les Universités et Facultés Ecclésiastiques, Cité du Vatican).

2006-2008

  • Visiting scholar, Laboratoire d'études sur les monothéismes [UMR 8584], CNRS-Campus de Villejuif (Boursier du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique). Titre du projet : «Le problème de la matière première du monde dans le commentarisme néoplatonicien d’Aristote et de Platon et dans la première scolastique byzantine ». Direction de la recherche : Philippe Hoffmann, Ecole Pratique des Hautes Etudes, Ve section : Sciences religieuses, Paris.

2004-2006

  • Assistant-Docteur (Boursier du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique) Chaire de philosophie antique et de métaphysique (Faculté des Lettres, Université de Fribourg). Travaux sur la logique dans l’Antiquité tardive (Les leçons sur l’Isagogè de Porphyre du Pseudo-Elias [VIIe s.]), sous la direction de Dominic J. O'Meara.
  • Travaux de recherche à Notre Dame University, Indiana, USA (juillet-août 2004 & juillet 2005).

2002-2003

  • Visiting scholar, Medieval Institute, Notre Dame University, Indiana (USA) (Boursier du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique). Travaux de recherche sur la physique tardo-antique et son incidence sur la cosmologie byzantine. Direction de la recherche : Stephen Gersh, Medieval Institute, Notre Dame University, Indiana, USA.

1997-2002

  • Assistant Diplômé du Département de théologie morale et d’éthique (Université de Fribourg), sous la direction de Jean-Louis Bruguès o.p., Servais Pinckaers o.p., Luc-Thomas Somme o.p. Création et direction d'un tutorat d'études (2000-2002). Travaux dirigés ‘second cycle’.

1996-1999

  • Assistant Diplômé du Département d’études bibliques (Université de Fribourg). Coordination et animation de proséminaires. Conseiller aux études en propédeutique. Suivi méthodologique des travaux d’analyse de textes.

Diplômes:

Habilitation en philosophie ancienne, Faculté des Lettres, Université de Fribourg, Suisse, 2010
La physique, du stoïcisme antique au stoïcisme impérial. Sources, continuité et développement
Doctorat (État et canonique) en théologie, Faculté de Théologie, Département de philosophie, Université de Fribourg, Suisse, 2003 (Summa cum laude)
Typologie spatio-temporelle de l'ecclesia byzantine. Les fondements philosophiques de la Mystagogie de Maxime le Confesseur

Domaines de recherche

Thème général de recherche : Anthropologies philosophique et théologique 

(programme actualisé le 27 juin 2022).
"Ce petit instant du temps de la vie, le traverser en se conformant à la nature, partir de bonne humeur, comme tombe une olive mûre, qui bénit la terre qui l’a portée et rend grâce à l’arbre qui l’a fait pousser." 
(Marc-Aurèle, Pensées, IV, 48, trad. E. Bréhier)
Travaux individuels en cours
  • Corps, corporéité, condition corporelle et statut de la vie dans le corps pour l'âme dans l'Antiquité et l'Antiquité tardive

  • De la nature de la sensation dans les traditions philosophiques et théologiques de l'Antiquité tardive

  • Mystère et mystagogie: De la puissance mystagogique du langage théologique

  • Proclus, Arguments en faveur de l'Eternité du Monde, traduction annotée et commentée, rédaction en cours (fin prévue: mai 2023).

 

Travaux collectifs UCO en cours
  • Travaux mensuels de recherche sur le Commentaire tardo-antique de l'Isagogè de Porphyre  en collaboration avec Bertrand Ham, Faculté des Humanités, Soeur Claire Cachia osb, Docteure en théologie et enseignante en Patristique à la Faculté de théologie, le Frère Xavier Batllo osb, Abbaye de Solesmes, Docteur en théologie et le Père Dominic Igwe, doctorant en théologie.

Mots-clés: 
Perception
Représentation
Langage
Matière première
Espace-temps
Mouvement
Cosmologie
Lumière
Couleur
Programmes/Activités de recherche HORS-UCO: 
  • Laboratoire d'études sur les monothéismes [CNRS-UMR 8584], Recherche sur Syméon le Nouveau Théologien (Byzance - XIe siècle) et rédaction de l'intégralité de la notice (220 p.) pour le volume I/2 de La théologie byzantine et sa tradition, en collaboration avec Carmelo Guiseppe Conticello (Centre Jean Pépin / Ecole Normale Supérieure, Rue d'Ulm, Paris), à paraître chez Brepols Publishers, Turnhout. 

  • Membre de la commission scientifique en vue de la préparation d'un colloque international pour le millénaire de la mort de Syméon le Nouveau Théologien (+1022) à l'Institut de théologie orthodoxe (ITO) Saint Serge (Paris) les 25 et 26 novembre 2022. En collaboration avec Michel Stavrou, doyen de l'Institut Saint Serge; Julija Naett Vidovic, Professeure d’Histoire des conciles œcuméniques et de Bioéthique à l'ITO; Georgiana Huian, Professeure assistante à la Faculté de théologie de l'Université de Berne (Suisse); Carmelo Guiseppe Conticello (Centre Jean Pépin / Ecole Normale Supérieure, Rue d'Ulm, Paris).

  • Membre de l'équipe internationale portant le projet IUF 2021-2026 Les Prologues exégétiques dans la philosophie de l'Antiquité tardive: Enjeux doctrinaux, méthodologiques et pédagogiques dirigé par Madame Sophie Van der Meeren-Ferreri, Professeur de langue et littérature grecques à l’université Rennes 2. Le projet a pour centre les Prolégomènes à la philosophie de David et Elias (VIe siècle ap. J.-C.), introductions générales au cursus philosophique néoplatonicien de l’Antiquité tardive, qui précédaient l’exégèse d’Aristote et de Platon. Il propose une nouvelle édition des Prolégomènes accompagnée de la première traduction française et d’un ample commentaire. Autour de ce centre, Il prévoit une enquête plus vaste incluant d’autres prologues exégétiques aux œuvres d’Aristote, destinée à éclairer les enjeux doctrinaux, méthodologiques et pédagogiques de ce « genre » philosophico-littéraire. Collaborations internationales : Mr Min-Jun Hue, Université de Séoul (Corée), Mr Jean-Pierre Schneider, Université de Neuchâtel (Suisse), Mr Christian Wildberg, Université de Pittsburgh (Etats-Unis d'Amérique), Mr Jocelyn Groisard, de la Tokyo Metropolitan University (Japon).

  • Membre invité (2021/2023) de l'Institut pour la promotion du Bien commun (Instituto Promotor del Bien Común -IPBC), Departamento de Ciencias Politicas, Universidad Popular Autónoma del Estado de Puebla (UPAEP), Mexico pour le programme de recherche "La síntesis patrística del bien común" dirigé par le Prof. Dr. Mathias Nebel.

  • Participation au projet international : Historia del pensamiento social cristiano. Selección y comentario de textos desde la Biblia hasta hoy, dirigé conjointement par le Prof. José Sols Lucia, Departamento de Ciencias Religiosas, Universidad Iberoamericana Ciudad de México (Mexique) et par le Prof. Dr. Mathias Nebel, Profesor / investigador de Ética Social y DSI, Universidad Popular Autónoma del Estado de Puebla (UPAEP, Mexique). Je suis chargé de la coordination de la section sur le monde byzantin et sur la Théologie orthodoxe moderne et contemporaine.

Activités d'enseignements

ARGUMENTAIRES 2022/2023

PREMIER SEMESTRE

Cours de premier cycle (Vendredi)

"Histoire de la philosophie antique"

Histoire des idées, des hommes et des systèmes

La philosophie antique a pour privilège d’être le berceau des interrogations premières, de celles qui n’ont pas rencontré dans l’histoire de la pensée de réponses définitives. Elle quête le permanent derrière l’impermanence des êtres et des choses. Elle vise à atteindre la substance derrière les apparences. Ce point commun à toutes les grandes pensées de l’Antiquité donnera pourtant naissance à des modèles explicatifs du réel souvent peu compatibles entre eux. Nous en étudierons certains dans leur ordre chronologique d’apparition et les mettrons en tension dialectique afin de mesurer pour chacun d’eux sa cohérence, sa pertinence et ses éventuelles limites.

Textbook fourni

 

Cours de premier cycle (Vendredi)

Prolégomènes à la philosophie d'Aristote

Dans le prolongement du cours "Histoire de la philosophie antique", nous aborderons dans la seconde partie du semestre une introduction générale à la philosophie d'Aristote. Nous traiterons dans l'ordre des traités ressortissant à la logique, puis à l'éthique, à la physique, enfin à la philosophie première ou théologie. Indispensable aux études philosophiques et théologiques, ce cours sera utile à toute personne s'interrogeant sur les fondements de la pensée européenne, ses valeurs et sa culture. 

Textbook fourni

 

Travaux dirigés (vendredi 09h–10h)

« Sur les traces de la divine vertu ». D’Hiéroclès d’Alexandrie, Sur les Vers d’Or des Pythagoriciens

 Les Vers d’Or des Pythagoriciens avaient pour vocation, avant toute entreprise philosophique, d’accorder harmonieusement l’âme à sa propre nature et de réorienter toutes ses puissances et facultés. C’est alors seulement que moralement préparée, elle pouvait s’engager dans l’étude des grands principes de la vie, de la justice et de la loi, de la physique et du gouvernement divin. Nous explorons durant toute l’année l’un des plus importants commentaires tardo-antiques des Vers d’Or des Pythagoriciens de l’Antiquité tardive : celui d’Hiéroclès d’Alexandrie (Ve s.).

Ouvrage obligatoire : Hiéroclès d’Alexandrie, Commentaire sur les Vers d’Or des Pythagoriciens. Traité sur la providence, Paris, Les Belles Lettres, 2018.

 

Séminaire commun de théologie (adossé à l’axe de recherche Anthropologie philosophique et théologique : Enjeux et défis de la condition corporelle)

En collaboration avec le Père Jean-Baptiste Edart

 Sur la nature du corps ressuscité.

Saint Augustin affirme : « Sur aucun point la foi chrétienne ne rencontre plus de contradiction que sur la résurrection de la chair » (Commentaire du Ps 88).

Nous allons tenter d’expliciter cet article de foi en parcourant l’histoire de la théologie, des pères de l’Église (Tertullien et Grégoire de Nysse) à saint Jean-Paul II en passant par saint Thomas d’Aquin. Ce sera l’occasion d’entrer dans une compréhension heureuse et nouvelle de la destinée de la matière et de la condition corporelle.

 

DEUXIÈME SEMESTRE

Travaux dirigés (vendredi 09h–10h)

« Sur les traces de la divine vertu ». D’Hiéroclès d’Alexandrie, Sur les Vers d’Or des Pythagoriciens

 Les Vers d’Or des Pythagoriciens avaient pour vocation, avant toute entreprise philosophique, d’accorder harmonieusement l’âme à sa propre nature et de réorienter toutes ses puissances et facultés. C’est alors seulement que moralement préparée, elle pouvait s’engager dans l’étude des grands principes de la vie, de la justice et de la loi, de la physique et du gouvernement divin. Nous explorons durant toute l’année l’un des plus importants commentaires tardo-antiques des Vers d’Or des Pythagoriciens de l’Antiquité tardive : celui d’Hiéroclès d’Alexandrie (Ve s.).

Ouvrage obligatoire : Hiéroclès d’Alexandrie, Commentaire sur les Vers d’Or des Pythagoriciens. Traité sur la providence, Paris, Les Belles Lettres, 2018.

 

Cours de premier cycle

Métaphysique (Vendredi)

Entrer dans le mystère. Prolégomènes à la théologie platonicienne

Ce cours introduit à la métaphysique telle qu’elle est conçue dans l’Antiquité tardive, celle qu’on connut les Pères de l’Église à l’heure même des grands conciles œcuméniques. Il nous engage dans une démarche où concourent dans une même vision la philosophie méthodique et rationnelle et la vie de l’esprit. Dans les deux cas, le but est d’accéder aux êtres et aux choses dans leur pleine et entière réalité, dans leur expression visible et dans leur nature et leurs fondements invisibles.

 

Séminaire commun de patristique et de philosophie (adossé à l’axe de recherche Anthropologie philosophique et théologique : Enjeux et défis de la condition corporelle)

En collaboration avec Soeur Claire Cachia o.s.b.

De l’harmonie. Résonances corporelles, psychiques et spirituelles de la voix, du chant et de la musique de l’Antiquité au début du Moyen-âge

Ce séminaire a pour objet le concept d’harmonie qui ressortit à un ordre divin inscrit dans la nature du réel tel que le concevait les anciens. Prenant sa source dans la tradition pythagoricienne et platonicienne et se prolongeant dans la tradition patristique, ce séminaire examine la place et la fonction de la perception sensible, spécifiquement ici, celle du souffle, du son, de la voix, du chant et plus généralement de la musique dans la vie du corps, de l’âme et de l’esprit. Souffle, voix et chant sont indéniablement corrélés au corps et à la corporéité.

Nous étudierons principalement le livre VI du Traité de la musique de Saint Augustin qui pourra être lu en préparation au séminaire.