Belloche Maxime

Suivi de doctorat

Belloche Maxime

Titre de thèse: 
« Au-delà de la jouissance mystique : le stigmate. »
Projet de thèse: 

Ce travail de thèse se propose de dégager, par le truchement d’idées et de notions issues de la pensée lacanienne, freudienne et psychanalytique en général, une définition et un emploi spécifiques du concept de stigmate.
Au travers d’une étude approfondie de quelques cas de sujets mystiques « stigmatisés » reconnus par l’Eglise catholique (notamment Saint-François d’Assise), il s’agira de mettre en reliefs le caractère singulier d’une jouissance venant à s’exprimer, de différentes manières, par l’apparition de stigmates, comme pouvant être le signe pour le sujet d’une manifestation du divin qui trouve à s’inscrire dans son corps propre.
Plutôt que de fonctionner dans un nouage borroméen RSI, le stigmate serait alors plutôt à considérer du côté d’une condensation – à l’image d’un trou – de ces trois registres, différant en cela d’un vide central qui permettrait une articulation de ces derniers.
Si, pour Lacan, ce qui du symbolique n’a pas été intégré par le sujet, fait retour dans le réel, alors le stigmate pourrait être le signe d’un symbolique forclos, celui d’un signifiant autre que celui du Nom-du-Père, faisant retour dans le réel par inscription sur le corps imaginaire du sujet, en lui offrant ainsi une possibilité de métabolisation d’une jouissance ravageante et hors registre phallique.
Il s’agira alors enfin de s’intéresser à ce qui, dans la clinique (des addictions et du handicap, par exemple), peut également être recouvert par cette conception particulière du stigmate et bénéficier de cet éclairage spécifique.

Période de suivi: 
2019 - 2023
Directeur ou co-directeur (UCO): 
Equipe de recherche: 
Doctorat: 
Psychanalyse
Ecole doctorale: 
Non renseignée
Niveau: 
D0-Auditeur