Kah Boguinard

Suivi de doctorat

Kah Boguinard
Félix

Titre de thèse: 
La contribution des déficients visuels à la construction de la profession de la masso-kinésithérapie en France
Projet de thèse: 

La professionnalisation des personnes handicapées en général et des déficients visuels (DV) en particulier est une question qui interroge le champ social, sanitaire, politique, psychologique, économique et juridique. La question de professionnalisation des DV s’est notamment posée lorsque ces derniers furent instruits et éduqués. C’est Maurice de la Sizeranne (un aveugle lui-même) qui crée pour la première fois une association pour le bien-être des aveugles et malvoyants en France, l’association Valentin Haüy en 1889. La professionnalisation des aveugles et malvoyants va être au cœur de l’association. Ainsi déjà dans les années 1890 l’association va initier la formation professionnelle des aveugles par la mise en place d’un centre d’apprentissage des massages. Car, comme le relève Philippe Chazal (1999), sur une centaine de métiers répertoriés, seule une dizaine procurait un véritable emploi aux déficients visuels. Parmi ceux-ci, le massage d’abord puis la massokinésithérapie (MK) plus tard, comme nous le verrons dans le déroulement de notre travail. Notre recherche s’attachera à montrer comment les déficients visuels ont contribué à la construction de la profession de la MK en France depuis la fin du XIXe siècle ? Pourquoi la profession de la MK a suscité un fort engouement particulièrement chez les DV ? Y-a-t-il un lien entre la déficience visuelle et la pratique de la MK ? Quelles sont les circonstances qui ont milité en faveur de cet avènement ? Notre recherche aura pour cadre d’analyse la théorie des influences des groupes sociaux actifs, qui se traduit par des actions groupales et convergentes à la fois. D’ores et déjà nous identifions trois groupes majeurs : les déficients visuels regroupés en association caritative pour les civiles et en union syndicale pour les victimes de la première guerre mondiale, le groupe des valides qui s’intéressaient également à la profession de la MK, ainsi que l’État définissant le cadre juridique de la profession et la politique d’insertion professionnelle en faveur des DV. Nous Comptons mener cette recherche suivant un plan en deux parties : la première partie sera consacrée au contexte socioprofessionnel et éducatif dans lequel les déficients visuels ont participé à l’avènement de la profession de la massokinésithérapie en France. Pour cela nous présenterons l’historicité de l’éducation et de l‘instruction des aveugles en France, nous caractériserons les trois groupes sociaux qui ont agi conjointement dans la construction de la profession de la massokinésithérapie en France. La deuxième partie concernera la démarche méthodologique de la recherche qui s’articulera autour d’un cadre conceptuel et théorique (problématique, concepts génériques et émergents, revue de littéraire, question de recherche et hypothèses) en lien avec la théorie de convergence ou de « l’influence des groupes sociaux actifs » ; elle sera complétée par l’approche méthodologique fondée sur une analyse qualitative (interviews, analyse des données...).

Période de suivi: 
2019 - 2023
Directeur ou co-directeur (UCO): 
Equipe de recherche: 
Doctorat: 
ECE - Education-Carriérologie-Ethique
Niveau: 
D2