Le Page Gaëlle

Suivi de doctorat

Le Page Gaëlle

Titre de thèse: 
Folie et processus de création, la Gestaltung comme fondement de la création
Projet de thèse: 

La création qui initie une ouverture où peut se glisser un point d’ancrage est une écriture du sujet que nous articulons au sinthome en tant que solution inédite visant à faire tenir la structure psychique. L’acte créateur est alors déterminé par un choix subjectif qui s’opère en touchant au plus près la dimension du réel, avec le risque psychique de dériver vers un point non représentable. Quel choix fera le sujet, face à ce hors sens, celui de la folie ou celui de la création ? La folie, en tant que Kairos, moment de rupture mais aussi surgissement, serait alors un passage nécessaire vers la création qui engage un remaniement subjectif majeur. Le processus qui permet ce passage est fondamentalement la pulsion de mise enforme que Hans Prinzhorn nomme Gestaltung et qui ouvre la question de la trace signifiante. La Gestaltung pousse à la création et relève d’une organisation du réel par un signifiant souple qui n’est pas exclusivement un mot mais peut aussi faire appelle à la figurabilité telle que nous la rencontrons dans la création artistique en ce qui nous intéresse et notamment dans la peinture, l’architecture ou encore l’écriture. La Gestaltung s’appuie alors sur la fabrique d’objets. Le vouloir de forme est le premier pas qui oriente le sujet vers sa trouvaille signifiante en place et fonction de sinthome mais encore plus impulse chez lui un mouvement vers le sinthome appelé sinthomation. Le sujet, à cette condition d’être engagé dans ce processus de Gestaltung, trouverait à exister et à réinventer du lien social

Période de suivi: 
2009 - 2017
Directeur ou co-directeur (UCO): 
Equipe de recherche: 
Doctorat: 
Psychologie
Ecole doctorale: 
Non renseignée
Niveau: 
D3

Thèse soutenue le 26 janvier 2017. Jury : Pr. Sidi Askofaré, rapporteur, Pr. Céline Masson, rapporteur, Pr. Patrick Martin-Mattera, directeur de thèse, Pr. Laurent Ottavi, Président, Université Rennes

Lien theses.net : http://theses.fr/2017REN20005