Pénard Etienne

Suivi de doctorat

Pénard Etienne

Titre de thèse: 
Histoire communautaire du sport juif en France au XXe siècle
Projet de thèse: 

L’objectif de cette recherche est de mettre en lumière l’apparition, le développement et les différentes transformations du sport pratiqué par les individus de confession juive en France au cours du XXème siècle. Ce projet, ancré dans l’histoire culturelle (Chartier, 1989) a pour ambition de comprendre l’évolution du mouvement sportif juif dans l’hexagone, d’en saisir la spécificité, la complexité, les ramifications et, de manière plus générale, le sens et les représentations. Compte tenu de l’histoire spécifique de cette population et des vagues successives d’immigration qui ont jalonné la première moitié du XXe siècle, il s’avère en effet qu’il n’existe pas une, mais bien une pluralité de communautés juives. Les formes de pratiques sportives varient t’elles suivant si l’on s’intéresse aux anciens Juifs installés depuis le XIXème siècle en France, aux Ashkénazes venus de l’Est ou encore aux Sépharades venus du Sud ? Comment le sport s’intègre-t-il dans leur culture spécifique ? Quels sont les enjeux d’institutionnalisation et de développement sous-jacents ? Les rattachements politiques, idéologiques et religieux sont ici être largement questionnés. Entre les Juifs sionistes, ceux rattachés à l’association internationale Maccabi, ceux relevant de l’Alliance Israélite Universelle, les Bundistes ou encore le Betar, les champs d’étude sont nombreux. Le sport Juif et les clubs Juifs commencent à se développer au tout début du XXème siècle. L’objectif premier de ces clubs est de pouvoir réunir un ensemble de coreligionnaires souvent rejetés par les autres clubs non Juifs. Des objectifs pluriels se dessinent par la suite : défense face à l’antisémitisme, développement du sionisme, aide et entraide aux Juifs non assimilés à la culture, la langue et la nationalité française.

Période de suivi: 
2016 - 2020
Directeur ou co-directeur (UCO): 
Directeur ou co-directeur (hors-UCO): 
M. Attali (Université de Rennes II, VIPS²)
Equipe de recherche: 
Doctorat: 
Non renseigné
Ecole doctorale: 
Non renseignée