(Entretien avec) Développer ensemble la résonance au monde

Titre(Entretien avec) Développer ensemble la résonance au monde
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2017
Titre de la revueBildungsforschung
Numéro1
Pagination1-9
Auteur(s)Rosa, H. et Wallenhorst N.
Résumé

Suite à la lecture du dernier ouvrage d’Hartmut Rosa, Resonanz (Suhrkamp, 2016), nous sommes allés interroger le sociologue allemand auteur de célèbres essais traduits en français, saisissant la société contemporaine à partir du concept d’accélération (Accélération, 2010 ; Aliénation et accélération, 2012). Si l’accélération est appréhendée comme la problématique principale de la période contemporaine, Hartmut Rosa propose une forme de remédiation avec le concept de Resonanz (résonnance). Celui-ci ouvre pour la pensée éducative des champs nouveaux à explorer et il peut être un point d’appui précieux pour penser l’éducation sur fond d’apprentissage du monde (Arendt, 1958). Le concept de résonnance permet de penser le politique à partir du partage de l’existence humaine avec d’autres, en relation avec le monde. Un des éléments marquants de cet entretien[1] est l’ancrage d’Hartmut Rosa dans la tradition allemande des Geisteswissenschaften (Sciences de l’esprit) et dans la théorie critique de l’Ecole de Franckfort. Les ressources de l’univers notionnel allemand au sein duquel émerge le concept de Resonanz sont marquées par deux caractéristiques inhabituelles dans la tradition sociologique française : la mobilisation de la composante existentielle de la condition humaine, et la formulation d’une pensée prospective sur fond de critique sociale. Le livre Resonanz est en cours de traduction pour une publication à La découverte. Une autre interview avec Hartmut Rosa traduite en français paraîtra en juin 2017 dans le n°21 de la revue Chemins de formation.

 

[1] Cet entretien a été réalisé en allemand par Nathanaël Wallenhorst, enregistré par Christian Jamet. La première version a été traduite par Sophie Paré puis réécrite et mise en forme par Nathanaël Wallenhorst.

URLhttps://open-journals4.uni-tuebingen.de/ojs/index.php/bildungsforschung/article/view/219/pdf