Citoyenneté existentielle et reconfiguration du politique – Les pratiques écologiques de deux jeunes professionnels

TitreCitoyenneté existentielle et reconfiguration du politique – Les pratiques écologiques de deux jeunes professionnels
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2016
Titre de la revueRevues des Sciences Sociales
Mention d'éditeurCNRS
Numéro55
Pagination116-123
Auteur(s)Wallenhorst, N.
Numéro ISSN1623-6572
Mots-cléscitoyenneté existentielle et écologique, jeunes professionnels, militants, pratiques écologiques, reconfiguration du politique
Résumé

Dans une période marquée par « l’environnementalisation » de nos sociétés, l’étude des histoires de vie de deux jeunes professionnels âgés de 27 et 28 ans permet de questionner les modalités de reconfiguration du politique de la période contemporaine. L’analyse porte sur la mise en œuvre de la citoyenneté chez ces jeunes professionnels, dans leur rapport à l’environnement. Que disent-ils faire concrètement dans leur quotidien ? Les deux jeunes professionnels rencontrés, sensibilisés aux questions écologiques, ne cherchent pas à tant à convaincre les personnes qui les entourent ou à rejoindre des groupes écologiques institutionnalisés, mais ils modélisent leurs actions quotidiennes (parfois de façon assez radicale) en référence à une représentation qu’ils ont élaborée du monde social – et qu’ils partagent avec des groupes de pairs faiblement institutionnalisés. La notion de citoyenneté existentielle et écologique permet d’illustrer la reconfiguration du politique dans une période marquée par une crise de la politique (Rozès, 2005 ; Batout et Constantin, 2014 ; Finchelstein, 2015).

URLhttp://www.revue-des-sciences-sociales.com/