Prise en compte de la diversité en formation initiale du personnel enseignant en France : des prescriptions officielles aux maquettes de formation

TitrePrise en compte de la diversité en formation initiale du personnel enseignant en France : des prescriptions officielles aux maquettes de formation
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2018
Titre de la revueÉducation et francophonie
Titre de la série/collectionPluralisme, équité et rapports ethniques dans la formation du personnel des milieux éducatifs
VolumeXLVI
Numéro2
Auteur(s)Kerzil, J. et Sternadel D.
EditeurAssociation canadienne d'éducation de langue française (ACELF)
Résumé

Cet article propose une analyse du lien entre les prescriptions officielles en faveur de la prise en compte de la diversité ethnoculturelle, sociale, religieuse et linguistique à l’école et leur traduction dans les trames de formation (nommées « maquettes de formation ») rédigées par les écoles supérieures du professorat et de l’éducation chargées de la formation initiale du personnel enseignant en France. L’analyse porte sur l’évolution du cadre normatif relatif à l’enseignement primaire et secondaire et à la formation initiale du personnel enseignant (lois, décrets, arrêtés, circulaires), ainsi que sur une sélection de 11 maquettes de formation présentant le contenu général de la formation de master « métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation » préparant au professorat dans les écoles.

À la lumière des prescriptions officielles récentes en matière de politique d’éducation et de formation initiale du personnel enseignant et de leur mise en mots dans les maquettes de master « métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation », il semble que le manque d’attention portée à la question de la prise en compte de la diversité ethnoculturelle, sociale, religieuse et linguistique dans la formation initiale semble avoir des causes tout autant normatives (insistance sur la transmission des « valeurs de la République » et prise en compte de la diversité des élèves par la différenciation et l’individualisation des apprentissages) que structurelles (formation du personnel enseignant en deux ans comprenant un concours et un stage long; focalisation sur la maîtrise des savoirs disciplinaires).

URLhttps://www.acelf.ca/c/revue/resume.php?id=627#.XA5uo2c0l5U