Docteur mais pas chercheur : quels usages et représentations des compétences scientifiques et transversales ?

TitreDocteur mais pas chercheur : quels usages et représentations des compétences scientifiques et transversales ?
Type de publicationArticle
Année de publication2016
Titre de la revueTransFormations-Recherches en éducation et formation des adultes
Titre de la série/collectionLa formation à la recherche aux cycles supérieurs : finalités, usages et enjeux. Le cas des sciences de l’éducation.
Numéro15-16
Date de publication2016
Auteur(s)Chevallier, E.
Résumé

Cette recherche vise à identifier, dans le cadre de la formation doctorale suivie d’une seconde expérience de recherche, quelles compétences acquises sont mises en œuvre lorsque le docteur occupe ensuite une activité professionnelle éloignée de la recherche. Une approche exploratoire qualitative par récits de vie auprès de dix docteurs exerçant une activité professionnelle en dehors des métiers et du secteur de la recherche a permis de mettre en évidence les compétences scientifiques et transversales acquises et encore mobilisées aujourd’hui ainsi que les usages qui en sont faits . Il en ressort que les docteurs éloignés de la recherche gardent une posture de chercheur par la mobilisation de compétences liées aux activités de recherche mais que ces mêmes compétences sont détournées de leur finalité première (qui est la recherche). Cette stratégie qui est le plus souvent involontaire apporte aux docteurs qui ne sont pas chercheurs une plus-value non négligeable au sein de leur organisation.