De l’acte du diaphane à l’énergie opérative. Notes sur la nature de la lumière dans le commentaire de Jean Philopon au De Anima d’Aristote.

TitreDe l’acte du diaphane à l’énergie opérative. Notes sur la nature de la lumière dans le commentaire de Jean Philopon au De Anima d’Aristote.
Type de publicationChapitre d'ouvrage
Année de publicationSOUMIS
Titre de l'ouvrageEssence, puissance, activité dans l’Antiquité classique et tardive
Titre de la série/collectionKaïnon
Auteur(s)Mueller-Jourdan, P.
Directeur(s)Hoffmann, P., Lecerf A. et Casas G.
EditeurClassiques Garnier
Ville, PaysParis, France
Mots-cléslumière
Résumé

Cette contribution se donne pour tâche d'explorer l'usage original de la théorie de la lumière comme 'énergie' dans une section du commentaire de Jean Philopon au De Anima d'Aristote. L'auteur se meut à la frontière de la métaphysique et des sciences appliquées (optique, catoptrique etc.). Il tient une position originale qui tranche sur son époque. Sans doute prématurée, la théorie de la lumière qu'il promeut, de la lumière comme énergie observable et 'manipulable', ne devait pas retenir l'attention de son siècle, ni de ceux qui suivirent immédiatement. Mais ces hypothèses font apparaître l'immense foisonnement d'idées théoriques et appliquées de la pensée tardo-antique.