Les effets formatifs du mémoire MEEF et leur actualisation

TitreLes effets formatifs du mémoire MEEF et leur actualisation
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2018
Titre de la revueQuestions Vives Recherches en Education
Numéro30
Auteur(s)Jore, F., Dagué I. et Robert S.
EditeurUniversité d'Aix-Marseille
Numéro ISSN1635-4079
Numéro ISBN978-2-912643-54-4
Mots-cléseffets formatifs, estime de soi, master MEEF, mémoire de recherche professionnalisant, posture réflexive
Résumé

Dans le cadre du master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), les étudiants effectuent une recherche et rédigent un mémoire (JORF, 2013). Dans ce contexte, notre équipe (collectif d’une douzaine de chercheurs, de profils très variés) a tenté de repérer et caractériser quelques effets formatifs pour l’étudiant résultant de la production de cet écrit. La méthodologie s’appuie sur onze entretiens longs, semi-dirigés, soumis à une analyse fine de type coopératif (Marcel, Dupriez & Perisset-Bagnoud, 2007) qui ont permis d’établir des portraits gardant la singularité de chaque entretien. Les analyses ont permis de repérer quelques effets formatifs, liés au sujet du mémoire, au fait d’avoir effectué une recherche ou à la rédaction d’un écrit long. Certains interviews montrent que la recherche comme l’écriture du mémoire ont permis une intégration partielle des outils et des démarches méthodologiques dans la pratique professionnelle, mais aussi le développement d’une posture réflexive, d’une socialisation de la pratique, d’une éthique professionnelle ou encore l’augmentation de l’estime de soi (Famose, Bertsch, 2009).

URLhttps://journals.openedition.org/questionsvives/3082
DOI10.4000/questionsvives/3082