Culture et différence. Homi K. Bhabha et la condition postcoloniale

TitreCulture et différence. Homi K. Bhabha et la condition postcoloniale
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2019
Titre de la revueConcordia. Internationale Zeitschrift für Philosophie
Volume75
Pagination41-60
Auteur(s)Poché, F.
Résumé

La question de la diversité des cultures traverse nos sociétés et laisse émerger, aujourd’hui, un véritable malaise sur le plan de la coexistence. Alors que, dans de nombreux pays, les groupes minoritaires ou les communautés issues de l’immigration peinent à trouver leur place à cause d’un passé qui ne passe pas, d’autres, au contraire, s’insurgent contre ce qu’ils nomment les « abus de la mémoire » ou la « tyrannie de la repentance ». Comment penser, alors, le rapport à la différence et laisser toute sa place à la corrélation entre justice et reconnaissance ? Homi Bhabha, s’efforce, pour sa part, de relever le défi, en travaillant la question du rapport à l’autre et en pensant le multiculturalisme dans le prolongement des philosophies post-structuralistes. Avec Edward W. Said et Gayatri C Spivak, ce professeur de la prestigieuse Harvard University forme ce que Robert Young appelle la « Sainte Trinité » de la critique postcoloniale. La présente contribution montrera, dans un premier temps, comment se configure la question de la différence dans son articulation avec deux figures du cosmopolitisme conceptualisé par notre auteur : le global et le vernaculaire. Ensuite, il s’agira de souligner l’intérêt de penser la culture en rompant avec une ontologie de la substance pour l’appréhender à partir du concept d’hybridité. Enfin, il conviendra de mettre en valeur les points d’appui dont peuvent s’emparer les minorités culturelles au sein des démocraties contemporaines.