L'enfant au risque des pratiques numériques : vers une éducation au virtuel.

TitreL'enfant au risque des pratiques numériques : vers une éducation au virtuel.
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2017
Titre de la série/collectionLa nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation.
Volume78
Pagination147 - 158
Date de publication2017
Auteur(s)Blocquaux, S.
EditeurI.N.S.H.E.A.
Ville d'éditionSuresnes
Numéro ISBN9782366160499
Résumé

Un certain nombre de travaux ont mis en évidence le risque que la fracture numérique accentue la fracture sociale. Dans cette perspective, on peut être amené à se demander comment donner à l’école les moyens de prévenir ce risque en favorisant l’accès au numérique pour tous les élèves. Mais le développement actuel du numérique dans la vie quotidienne et dans les pratiques professionnelles peut aussi être envisagé sous un autre angle, non plus comme obstacle à l’acquisition des savoirs, mais comme levier de l’accessibilité didactique et pédagogique pour tous les degrés d’enseignement, du primaire à l’université.C’est ainsi que ce dossier, issu des communications présentées au colloque OPHRIS des 7 et 8 juin 2016 à l’INS HEA, veut interroger le rôle du numérique en tant que levier pour la construction d’une société inclusive et potentiel incubateur de nouvelles pratiques éducatives et pédagogiques dans l’enseignement scolaire et supérieur. Nos questions sont alors : en quoi le numérique (en supposant qu’il soit accessible) est-il un moyen de construction d’une société inclusive ? Quels usages du numérique pour développer des pratiques inclusives et l’accessibilité de tous aux savoirs ?Deux axes de travail seront présents dans le colloque : celui des usages inclusifs des technologies numériques dans tous les degrés de l’enseignement et celui de la formation à ces outils afin de répondre aux besoins de toute la diversité des élèves et des étudiants.En quoi le numérique questionne-t-il le travail de formation, ou de recherche ou de praticien ?Dossier dirigé par Teresa Assude, professeure à Aix-Marseille Université, Jean-Michel Perez, maître de conférences à l’Université de Lorraine et Hervé Benoit, maître de conférences à l’INS HEA, Université Paris Lumières.La disponibilité des enfants au numérique semble construire les conditions d’une certaine errance, qui rend notamment possible l’accès à des images à caractère pornographique. Notre hypothèse est que les frontières de l’enfance et de l’adolescence sont fragilisées par ce type d’expérience – celle du virtuel – qui prend une part très significative de leur temps. Cet article se propose de faire état de deux recherches scientifiques menées d’une part sur la thématique de la cyberaddiction (ou netaholisme) et d’autre part sur celle du cybersexe. Il conviendra alors de réfléchir aux diverses formes que pourrait prendre une véritable éducation au virtuel.

URLhttps://www.cairn.info/revue-la-nouvelle-revue-de-l-adaptation-et-de-la-scolarisation-2017-2-page-147.htm
DOI