Dynamiques et stratégies identitaires dans les usages de l'ePortfolio lors des transitions professionnelles

TitreDynamiques et stratégies identitaires dans les usages de l'ePortfolio lors des transitions professionnelles
Type de publicationThèse
Année de publication2017
Auteur(s)Gauthier, P-D.
DépartementDépartement d'Education de l'Université de Sherbrooke
NiveauDoctorat
Mention de traduction1 volume, 303 p.
Nombre de pages303
Date de soutenance04/2017
Université(s)Université de Sherbrooke
Ville, PaysSherbrooke, Canada
Type de documentThèse de Doctorat en éducation
LangueFrançais
Mots-clésDynamique identitaire, ePortfolio, Identité professionnelle, Stratégie identitaire, Transition professionnelle
Résumé

En ce début de XXIe siècle, les transformations du travail (fragmentation des contrats, flexibilisation, complexification des compétences attendues), l’explosion des savoirs et leur disponibilité, l’impact du numérique sur les relations sociales déstabilisent les individus, fragmentent leurs parcours professionnels, précarisent leur vie, insécurisent leur carrière, et provoquent des reconversions professionnelles subies. L’exigence de mobilité professionnelle s’installe sous la pression d’une injonction à l’employabilité. L’ePortfolio s’impose depuis les années 2000, mais les recherches sur ses usages socioprofessionnels dans l’insertion professionnelle et tout au long de la vie professionnelle se révèlent rares ou inexistantes. Ces usages et leurs motifs restent méconnus. Cette recherche s’intéresse aux usages socioprofessionnels des ePortfolios et à leurs effets sur les dynamiques et les stratégies identitaires en contexte de transitions professionnelles. Le cadre de référence s’appuie sur une approche interactionniste considérant le signataire d’ePortfolio comme acteur de stratégies pour atteindre ses buts ou résoudre des problèmes. Cette étude fait référence au processus de délibération identitaire, à la croisée de l’analyse synchronique de la situation de travail et de l’analyse diachronique du parcours professionnel de l’individu, proposé par Dubar (1992, 2000). La méthode des cas multiples permet le recueil de données empiriques produites à partir d’un échantillonnage par choix raisonné de douze cas de signataires d’ePortfolios publiés en ligne, et une analyse par arborescence thématique. Les résultats indiquent la diversité des formes des transitions dans des parcours professionnels singuliers des signataires et trois types d’usages prégnants : pour la conduite réflexive de leur vie professionnelle, pour la présentation de soi professionnelle et pour la sociabilité professionnelle. Six stratégies identitaires sont motivées et appréhendées par les signataires, au regard de leurs effets sur leur transition professionnelle. Quatre dynamiques concourantes, combinant plusieurs stratégies identitaires, sont présentes au travers des usages de l’ePortfolio. L’une d’elles se révèle plus présente : une dynamique visant la quête de reconnaissance. Les apports de cette recherche améliorent une typologie des usages de l’ePortfolio tout au long de la vie professionnelle. De nouvelles pistes dans l’usage des ePortfolios pour les dispositifs de formation, la gestion des mobilités en ressources humaines et l’accompagnement des parcours et transitions professionnels sont proposées.

Notes

Dynamiques et stratégies identitaires dans les usages socioprofessionnels de l’ePortfolio lors des transitions professionnelles.

 

Résumé de la thèse.

En ce début de XXIe siècle, les transformations du travail (fragmentation des contrats, flexibilisation, complexification des compétences attendues), l’explosion des savoirs et leur disponibilité, l’impact du numérique sur les relations sociales déstabilisent les individus, fragmentent leurs parcours professionnels, précarisent leur vie, insécurisent leur carrière, et provoquent des reconversions professionnelles subies. L’exigence de mobilité professionnelle s’installe sous la pression d’une injonction à l’employabilité.

 

L’ePortfolio s’impose depuis les années 2000, mais les recherches sur ses usages socioprofessionnels dans l’insertion professionnelle et tout au long de la vie professionnelle se révèlent rares ou inexistantes. Ces usages et leurs motifs restent méconnus.

 

Cette recherche s’intéresse aux usages socioprofessionnels des ePortfolios et à leurs effets sur les dynamiques et les stratégies identitaires en contexte de transitions professionnelles. Le cadre de référence s’appuie sur une approche interactionniste considérant le signataire d’ePortfolio comme acteur de stratégies pour atteindre ses buts ou résoudre des problèmes. 

Cette étude fait référence au processus de délibération identitaire, à la croisée de l’analyse synchronique de la situation de travail et de l’analyse diachronique du parcours professionnel de l’individu, proposé par Dubar (1992, 2000). La méthode des cas multiples permet le recueil de données empiriques produites à partir d’un échantillonnage par choix raisonné de douze cas de signataires d’ePortfolios publiés en ligne, et une analyse par arborescence thématique. 

 

Les résultats indiquent la diversité des formes des transitions dans des parcours professionnels singuliers des signataires et trois types d’usages prégnants : pour la conduite réflexive de leur vie professionnelle, pour la présentation de soi professionnelle et pour la sociabilité professionnelle. 

Six stratégies identitaires sont motivées et appréhendées par les signataires, au regard de leurs effets sur leur transition professionnelle. 

Quatre dynamiques concourantes, combinant plusieurs stratégies identitaires, sont présentes au travers des usages de l’ePortfolio. L’une d’elles se révèle plus présente : une dynamique visant la quête de reconnaissance.

Les apports de cette recherche améliorent une typologie des usages de l’ePortfolio tout au long de la vie professionnelle. De nouvelles pistes dans l’usage des ePortfolios pour les dispositifs de formation, la gestion des mobilités en ressources humaines et l’accompagnement des parcours et transitions professionnels sont proposées.

URLhttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/10965
Mentions diverses

Thèse de Doctorat réalisée dans le cadre d'une convention entre l'Université de Sherbrooke et l'Université Catholique de l'Ouest à Angers (Convention active entre 1999 - 2020, Doctorat dit "Sherange")