"De la lumière comme energeia". Notes du séminaire d’Ammonius d’Hermias rapportées par Jean Philopon

Titre"De la lumière comme energeia". Notes du séminaire d’Ammonius d’Hermias rapportées par Jean Philopon
Type de publicationArticle
Année de publicationSOUMIS
LangueFrançais
Titre de la revueFreiburger Zeitschrift für Philosophie und Theologie
Auteur(s)Mueller-Jourdan, P.
EditeurUniversité de Fribourg
Ville d'éditionFribourg, Suisse
Résumé

Nous proposons dans ces pages une traduction annotée que nous croyons inédite en français d’une brève portion de l’In Aristotelis libros de anima commentaria de Jean Philopon parue à Berlin en 1897 dans les Commentaria in Aristotelem Graeca. Il s’agit pour être plus précis du commentaire du lemme bien connu du De Anima d’Aristote qui affirme de la lumière qu’elle est l’acte [ἐνέργεια] du diaphane en tant que diaphane (418b9).  Nous trouverons ici d’ailleurs moins un commentaire rédigé pour lui-même que la reportatio d’un séminaire oral que devait tenir Ammonius d’Hermias, maître platonicien de l’École d’Alexandrie au début du VIe siècle. On doit à Jean Philopon ces prises de notes qu’il a organisées en vue de les publier non sans y ajouter, comme il le signale, des observations personnelles. La portion de texte examiné s’apparente à une digression sur les energeiai, et de la couleur, et de la lumière. C’est dans le cadre de la démonstration de leur incorporéité que la reportatio de Philopon expose une théorie de la nature de la lumière et de son mode de propagation qu’il est le seul à tenir au VIe siècle et qui ne sera pas reprise après lui.