La gastronomie à l’épreuve du droit animalier (Colloque « Gastronomie et Droit » - L’association Jurisart, Université de Rouen-Normandie)

TitreLa gastronomie à l’épreuve du droit animalier (Colloque « Gastronomie et Droit » - L’association Jurisart, Université de Rouen-Normandie)
Type de publicationCommunications sans actes
Année de l'intervention2017
jour/mois du congrès, colloqueMars 2017
Auteur(s)Belda, J-B.
Résumé

Ce colloque fut une belle opportunité de confronter deux domaines en apparence sans rapport : le droit et la gastronomie. Il est apparu que les deux thèmes pouvaient être liés et avoir un impact réciproque l’un sur l’autre. Le terme « gastronomie » renvoie à lui tout seul à un monde réglementé (tout comme le droit) puisque le terme grec gastronomia signifie littéralement la règle, la loi du ventre. Les grecs en ont même fait un ouvrage, Gastrologia, que l’on peut traduire par Traité de la gourmandise ou Traité des gourmands. La gastronomie est donc un objet ordonné, avec des règles à respecter et des concepts, tout comme le droit. Nous avons choisi de nous intéresser aux relations que peuvent entretenir la gastronomie française et le droit animalier, sujet juridique en expansion. Cette intervention fut l’occasion de questionner la compatibilité d’un tel droit avec la gastronomie française à travers l’exemple du foie gras, contrevenant dans la technique et dans l’éthique aux règles établies protégeant les animaux.