Les connaissances des élèves en Education Physique. Étude de la dynamique de construction et d’actualisation des connaissances à partir de l’expérience de lycéens à l’échelle d’un cycle d’apprentissage en escalade.

TitreLes connaissances des élèves en Education Physique. Étude de la dynamique de construction et d’actualisation des connaissances à partir de l’expérience de lycéens à l’échelle d’un cycle d’apprentissage en escalade.
Type de publicationThèse
Année de publication2015
LangueFrançais
Type de thèse, Département / SpécialitéThèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives
Université de rattachementUniversité de Nantes
Auteur(s)Terré, N.
Résumé

Cette thèse apporte un éclairage sur les connaissances construites et actualisées par six lycéens lors d’un cycle d’EPS de huit leçons qui avait comme support la pratique de l’escalade. Les questions vives de cette recherche s’inscrivent dans les débats scientifiques et professionnels relatifs à l’articulation des objectifs de connaissances et des objectifs de compétences en milieu scolaire. En référence au programme du Cours d’action (Theureau, 2006), nous avons reconstruit les cours d’expérience des élèves à partir de traces audiovisuelles des comportements et communications in situ, et de verbalisations obtenues lors d’entretiens d’autoconfrontation. À un grain fin, le recours à un modèle empirique analytique de l’activité nous a permis de pointer des régularités dans la structure des connaissances, ainsi que dans leurs modalités de construction et de transformation. À un grain plus large, le devenir des connaissances a été pisté en relation avec les histoires qui structurent l’expérience des élèves à l’échelle du cycle. Nos résultats révèlent que les actions des élèves prennent une épaisseur temporelle et conduisent à la construction de nouvelles connaissances en s’ancrant dans des histoires, et, en conséquence, que les opportunités d’actualisation et de transformation des connaissances sont tenues par la continuité de l’engagement des élèves dans ces histoires. En décrivant les compétences des élèves comme des « tranches de vie », cette recherche encourage des démarches itératives dans lesquelles les enseignants alternent conception et enquête afin d’aider les élèves à connecter ou déconnecter leurs expériences pour construire des connaissances pérennes.

URLhttp://www.theses.fr/2015NANT3006