Du mal-être au travail. Une phénoménologie du mécontentement

TitreDu mal-être au travail. Une phénoménologie du mécontentement
Type de publicationArticle
Année de publication2016
Titre de la revueEsprit et Science
Titre de la série/collection2-3
Volume68
Pagination167-176
Auteur(s)Poché, F.
Ville d'éditionOttawa
Résumé

Dans diverses situations, un individu voit ses projets entravés ou ses désirs contrariés par des causes extérieures. On dit, alors, qu’il ressent un mal-être propre à engendrer un sentiment de mécontentement. Le présent article vise  à décrire phénoménologiquement le type de rapport au travail qui s’installe entre un être humain et une réalité considérée par lui comme insatisfaisante. Après avoir catégorisé les différentes figures que revêt l’ethos du mécontent, l’auteur propose de classer trois degrés de ce mode d’être qu’il résume ainsi : l’attitude modérée (le ronchonnement, le bougonnement), la posture émotionnelle (les jérémiades, les lamentations), et le positionnement argumentatif  (la contestation, la revendication). La réflexion s’achève par une mise en valeur des ressources nécessaires pour sortir des formes sclérosantes du mécontentement.