Un système-multi agent normatif pour le soutien évaluatif à la collaboration humain-machine: application à la gestion de crise

TitreUn système-multi agent normatif pour le soutien évaluatif à la collaboration humain-machine: application à la gestion de crise
Type de publicationThèse
Année de publication2016
LangueFrançais
Type de thèse, Département / SpécialitéThèse de doctorat en Informatique
Université de rattachementUniversité Grenoble Alpes
Nombre de pages240
Jour et mois de soutenance12/12
Auteur(s)Thévin, L.
Mots-clésCollaboration assistée par ordinateur, Computer-Supported cooperative work, Crisis management, Gestion de crises, Human-Machine interaction, Interaction humain-Machine, Normative multi-Agent systems, Systèmes multi-Agents normatifs
Résumé

Nous abordons dans cette thèse le problème de la conception d’un système informatique de soutien évaluatif, pour soutenir et évaluer en temps réel l’activité collaborative dans le cas particulier "d'une activité régie par des process issus d'organisations différentes". Nous définissons un process comme un ensemble de règles, de politiques, de plans, de normes ayant pour vocation de guider et de servir de référence à la réalisation d’une activité collaborative. Nous positionnons notre recherche dans le cadre applicatif de l’entrainement à la gestion de crise, et dans le cadre technologique de l’interaction tangible.Pour mettre en place un soutien évaluatif flexible et intelligible, nous proposons un système socio-technique capable d’apporter aux acteurs une conscience organisationnelle partagée et distribuée.Dans ce cadre, trois verrous essentiels sont considérés : (1) représentation et gestion de contextes liés à l’activité soutenue et aux interactions entre acteurs, (2) représentation et gestion des différents process liés à l’activité soutenue et à l’interaction, et (3) articulation entre l'activité soutenue et l'interaction.Pour répondre à ces verrous, nous proposons le système OrA s’appuyant sur trois groupes de principes relatif à l'activité soutenue et à l’interaction : modularité et représentation des process et contextes, gestion autonome et faiblement couplée des process et des éléments de contexte, coordination flexible entre ces mécanismes de gestion de process et de contextes.Ces principes sont mis en oeuvre au sein d’un système informatique s’appuyant sur les modèles des collecticiels, et en particulier CLOVER, des modèles de traces, des systèmes multi-agents normatifs.Ce système est évalué en démontrant la possibilité de modéliser les process d’un cas pratique d’exercice de gestion de crise, puis en proposant une utilisation en situation d’un exercice réel d’entrainement à la gestion de crise.

URLhttps://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01681321v1
Texte complet

 

Lien vers le manuscrit déposé sur HAL: 

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01681321v2/document