La pratique de l’improvisation théâtrale en classe de FLE : entre spontanéité créatrice et créativité spontanée

TitreLa pratique de l’improvisation théâtrale en classe de FLE : entre spontanéité créatrice et créativité spontanée
Type de publicationCommunications avec actes
Année de publication2021
LangueFrançais
Titre de la Conférence/colloqueLa créativité dans le champ de l'enseignement et de la médiation : quels objets d'enseignement, quelles compétences, quels dispositifs ?
jour/mois du congrès, colloque18-19/03
Auteur(s)Cocton, M-N.
Mots-clésimprovisation ; spontanéité ; confiance ; carnet de bord
Résumé

L’objectif de cette communication est de chercher à distinguer ce qui différencie la créativité, la création et la spontanéité dans l’acte d’improviser. Et ce faisant, de comprendre dans quelle mesure ces notions sont liées. Ceci dans un contexte d’enseignement-apprentissage du français langue étrangère (FLE), via la pratique de l’improvisation théâtrale, avec un public d’apprenants étrangers en immersion.

La première partie de cette communication, essentiellement théorique, veillera à établir des liens entre les trois notions ci-après, tout en définissant leur place dans le champ de la didactique des langues (Alix, Lagorgette, Levasseur, 2013) :

  • l’improvisation, comme « réponse, mais aussi [une] pratique inventive immédiate où on cherche à atteindre un objectif par la mise en œuvre des seuls moyens alors disponibles » (De Raymond, 1980) ;
  • la créativité, comme « capacité à générer une production nouvelle originale et adaptée aux contraintes de la réalité (Lubart, Mouchiroud, Tordjman & Zenasbi, 2003)
  • la spontanéité, comme « principe de non-conservation et de l’imprévisible » (Moreno, 1955).  

La deuxième partie de cette communication reposera sur une confrontation desdits mots-clés avec ceux émanant d’une analyse thématique qualitative d’une cinquantaine de carnets de bord (Château et Zumbihl, 2010) rédigés par les apprenants étrangers dans le cadre d’un cours d’expression théâtrale au CIDEF (Centre international d’études françaises à Angers). L

’objectif étant de suggérer des pistes de réflexion.