Le statut de la perception sensible dans les Questions à Thalassios de Maxime le Confesseur

Titre Le statut de la perception sensible dans les Questions à Thalassios de Maxime le Confesseur
Type de publicationOuvrage
Année de publication2020
LangueFrançais
Nombre de pages360
Auteur(s)Cachia, C.
EditeurBrepols
VilleTurnhout, Belgium
Numéro ISBN978-2-503-59101-8
Résumé

La doctrine anthropologique qui se dégage dans les Questions à Thalassios de Maxime le Confesseur donne une place de choix à la perception sensible, qui est considérée comme la première étape indispensable à toute connaissance humaine. Le juste exercice de la sensation est un des enjeux fondamentaux de la vie pratique, c’est-à-dire de la morale, puisque le développement des passions mauvaises dans la vie humaine découle d’une ignorance et d’une erreur de jugement, précisément en ce qui concerne l’appréhension du monde sensible. Le juste exercice de la sensation est aussi la condition de possibilité de la contemplation naturelle, car il permet à l’homme de voir à travers les figures du monde visible l’intention et le plan du Créateur. C’est grâce à cette contemplation du créé que l’être humain accomplit sa mission d’unification du monde sensible et du monde intelligible, et accède à la connaissance de Dieu et à l’union avec Dieu en vue de laquelle il a été créé.