Parler et penser en équipe l’admission et l’accompagnement éducatif d’enfants placés au regard de leur situation extrême. Éducation et socialisation, 57.

TitreParler et penser en équipe l’admission et l’accompagnement éducatif d’enfants placés au regard de leur situation extrême. Éducation et socialisation, 57.
Type de publicationArticle
Année de publication2020
LangueFrançais
Auteur(s)Chaudet, V.
Résumé

artant de nos travaux de thèse, cet article pose la question de savoir comment rendre lisible et intelligible l’activité éducative spécialisée en faveur d’enfants et d’adolescents éprouvés par des situations extrêmes (Fischer, 1994) et dont la vulnérabilité est une des composantes. La démarche inductive utilisée à partir de cas rencontrés a conduit à considérer la commission d’admission comme une instance de travail révélateur d’enjeux sous-jacents. L’investigation menée au cœur d’une commission en exercice, suivie d’entretiens en auto-confrontation inspirés de la clinique de l’activité (Clot, 2001) ont permis de mettre à jour la dynamique parolière de professionnels en prise avec des enjeux d’ordre émotionnel, psychosocial et herméneutique qui renseignent sur leur activité réelle. La discussion ouverte à propos de la vulnérabilité conduit in fine à préciser la dimension extrême de la vulnérabilité des publics concernés ainsi que le remaniement de posture éducative à opérer.

URLhttp://journals.openedition.org/edso/12433