Étude exploratoire et instrumentée des facteurs d’acceptance des robots sociaux: cas d’étude en vue de la formation de salariés francophones du secteur tertiaire

TitreÉtude exploratoire et instrumentée des facteurs d’acceptance des robots sociaux: cas d’étude en vue de la formation de salariés francophones du secteur tertiaire
Type de publicationThèse
Année de publication2021
LangueFrançais
Type de thèse, Département / SpécialitéThèse de doctorat de Sciences de l'éducation
Université de rattachementUniversité Catholique de l'Ouest (UCO) / Université de Sherbrooke (UdS)
Nombre de pages282
Jour et mois de soutenance07/06
Auteur(s)Bahier-Michel, L.
DirecteurRaveleau, B.
Mots-clésanalyse factorielle exploratoire (A.F.E.)., Andragogie (formation des adultes en situation de travail), attitudes, Continuing education (lifelong learning on the job), éducation à la robotique, exploratory factor analysis (E.F.A.)., Modèle d’Acceptance des Robots Sociaux au Travail (M.A.R.S.@T.), process of adoption, processus d’adoption, questionnaire validation, robot social, robotics education, social robot, Social Robot Acceptance Model at Work (S.R.A.M.@W.), validation de questionnaire
Résumé

Dans un contexte d'automatisation d'activités et de développement de l’I.A., des robots sociaux sont déployés dans le secteur tertiaire. Se pose le sujet de la formation des salariés concernés par l’usage de robots, en commençant par le processus d’acceptance et d’adoption effective (ou de rejet) par ces travailleurs. La recherche menée vise à répondre à la question: quels sont les facteurs déterminants dans l’étude de ces processus en situation d’activité professionnelle?

Notre objectif général de recherche a été d’étudier le processus d’adoption d’un robot social, amorcé par l’acceptance robotique, par les salariés francophones dans le secteur tertiaire (services), afin de les accompagner dans leur montée en compétences. Nos objectifs spécifiques étaient d’élaborer et de valider un questionnaire de mesure des attitudes des travailleurs vis-à-vis d’un robot social.

En termes méthodologiques, nous présentons une étude de type exploratoire à visée descriptive. Le cœur de la méthode est quantitatif avec l’élaboration et la validation de l’instrument. Notre Questionnaire d’Acceptance des Robots Sociaux intègre le T.A.M. de Davis (1989), des échelles du Godspeed Questionnaire de Bartneck et al. (2009) et de la N.A.R.S. de Nomura, Kanda et Suzuki (2006), avec des items additionnels adaptés au robot social. Nous avons traité les données de validation par analyse factorielle exploratoire (A.F.E.) et estimation de fidélité: consistance interne et fidélité temporelle (test / retest).

En termes de résultats, le Q.A.R.S.© (60 items, 10 facteurs) pourrait être bonifié par des études de validation complémentaires, mais il est accessible immédiatement pour des études applicatives.

//

Abstract:

In a context of automation of activities and development of AI, social robots are deployed in the tertiary sector. Thus, the issue of the training of employees using robots arises, starting with processes of acceptance and effective adoption (or rejection) by these workers. The research carried out aims to answer the question: what are the determining factors to study these processes in a professional activity?

Our general research objective has been to study the process of adoption of a social robot, initiated by robot acceptance, by French-speaking employees in the tertiary sector (services), to eventually support them in their skills development. Our specific objectives were to develop and validate a questionnaire to measure workers' attitudes of a social robot.

In methodological terms, we present an exploratory type of study with a descriptive aim. The heart of the method is quantitative with the development and validation of the tool. Our Social Robot Acceptance Questionnaire integrates the T.A.M. from Davis (1989), scales from Bartneck et al.’s (2009) Godspeed Questionnaire and the N.A.R.S. by Nomura, Kanda & Suzuki (2006), with additional items adapted to social robot. We processed the validation data by exploratory factor analysis (E.F.A.), reliability analysis: internal consistency and estimation of temporal reliability (test-retest method).

In terms of results, the S.R.A.Q.© (60 items, 11 factors) could still be improved by additional validation studies, but it is immediately accessible for application studies.

URLhttps://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/18624
DOI10.13140/RG.2.2.12390.34888