Gestion du fait religieux et tensions de rôle des managers de proximité : une recherche-intervention au sein d'une grande entreprise française de télécommunications.

TitreGestion du fait religieux et tensions de rôle des managers de proximité : une recherche-intervention au sein d'une grande entreprise française de télécommunications.
Type de publicationThèse
Année de publication2020
LangueFrançais
Type de thèse, Département / SpécialitéThèse de doctorat en sciences de gestion et du management
Université de rattachementUniversité de Paris
Nombre de pages555
Jour et mois de soutenance18/12
Auteur(s)Volia, J-C.
Mots-clésDispositifs de gestion
Résumé

Cette thèse a pour objet les tensions de rôle dont les managers de proximité font l’objet face à la gestion du fait religieux dans les organisations. Nous définissons le fait religieux au travail comme un comportement dans l’espace de travail qui traduit une référence à un culte institué, à ses rites et à ses normes, lié à la religion et non à la spiritualité du ou des individus par lequel il se réalise (Honoré 2016). Nous avons conduit une rechercheintervention de trois ans dans le cadre d’une CIFRE au sein d’une multinationale française de télécommunications. Cette recherche qui mobilise le cadre théorique des rôles (Katz et Kahn, 1966, 1978) se fonde sur l’étude de cas unique de ce terrain. Nous l’abordons avec un raisonnement abductif et utilisons une méthode de recueil de données qualitatives comprenant : une observation participante de trois ans, 101 entretiens semi-directifs auprès de divers acteurs - opérationnels, externes, stratégiques - de l’organisation, et une analyse documentaire interne et externe. Il apparait que la gestion du fait religieux ainsi que certaines prescriptions véhiculées par les outils et les dispositifs mis en place, ainsi que les pratiques inclusives de l’entreprise, génèrent des conflits et ambiguïtés de rôle auprès des managers de proximité. Nos résultats contribuent à œuvrer en faveur de la réconciliation des rôles des managers de proximité. En ce sens, leur formation, le partage d’informations entre pairs et avec la hiérarchie, ainsi que la communication d’un cadre clair et d’une réponse équitable de l’entreprise aux demandes des salariés s’avèrent essentielles. Cette recherche rejoint plusieurs travaux récents autour du management du fait religieux au travail. Elle permet d’associer l’étude du ressenti du manager de proximité à celle du dispositif de gestion du fait religieux de l’entreprise - dont le manager est le centre - dans une optique d’amélioration continue de la performance sociale de l’organisation.