Choisir d’apprendre le français en Chine, motivations et difficultés

TitreChoisir d’apprendre le français en Chine, motivations et difficultés
Type de publicationCommunications avec actes
Année de publication2017
LangueFrançais
Titre de la Conférence/colloqueChoisir le français aujourd’hui dans les études et les métiers
Titre des actes ou de la revueChoisir le français aujourd’hui dans les études et les métiers
jour/mois du congrès, colloque14/09/2017
Auteur(s)Ivanova-Fournier, P.
Résumé

Depuis une quinzaine d’années, le nombre d’apprenants du français en Chine ne cesse de progresser. L’enseignement de la langue se fait dans des institutions très variées et s’adresse aux publics dont les aspirations sont aussi bien professionnelles que personnelles.

Mon intervention fait suite à mes observations, réflexions et interventions dans mes propres classes où j’enseigne le français à l’université. Je m’intéresse aux apprenants institutionnels ou guidés qui étudient la langue française en milieu institutionnel, l’université chinoise, et dans un autre pays que celui de la langue cible, la Chine. Je voudrais retracer ici quelques aspects de l’apprentissage du français par le public chinois : les grandes lignes de son évolution, les spécificités des apprenants et leurs motivations, ainsi que les difficultés d’ordre linguistique et culturel du passage du chinois vers le français.

URLhttps://www.biennale-lf.org/les-actes-de-la-xxviie-biennale/72-b27-interventions/264-b27-petya-ivanova-fournier.html