La faute inexcusable de la victime d'un accident de la circulation

TitreLa faute inexcusable de la victime d'un accident de la circulation
Type de publicationArticle
Année de publication2023
Languefr
Titre de la revueLexbase Droit privé
Numéro946
Paginationen ligne
Résumé

Alors qu’il était sous l’emprise de stupéfiants, un homme renversé par un véhicule a volontairement traversé à pied, de nuit, de manière intempestive, sans raison valable, une voie de grande circulation munie de glissières de sécurité ininterrompues destinées à empêcher les piétons de traverser, en l'absence d'éclairage public et sans être habillé d'un vêtement lumineux ou réfléchissant, et alors que juste avant l'accident un automobiliste avait stationné son véhicule et l'avait interpellé en le mettant en garde et en l'exhortant à ne pas rester sur la chaussée.