Activites de recherche export

Affichage non exhaustif. Les suivis de doctorats apparaissent à la fin de la liste

Nombre d'activités affichées : 5 (hors suivis de doctorats)

Autre activité

2020

Autre activité
Les enseignants et les représentations des métiers du numérique :

 Pilote pour le  projet de recherche " enquête auprès des enseignants  dans les lycées sur les représentations des métiers du numérique."

Participe à ce projet : Angel Egido, Laurence Cocansdeau, Ségolène Le Mouillour.

Commanditaires : Association les Talents du Numérique

2019

Autre activité
Les enseignants et les représentations des métiers du numérique :

 Pilote pour le  projet de recherche " enquête auprès des enseignants  dans les lycées sur les représentations des métiers du numérique."

Participe à ce projet : Angel Egido, Laurence Cocansdeau, Ségolène Le Mouillour.

Commanditaires : Association les Talents du Numérique

2018

Autre activité
Les lycéens français et les métiers du numérique :

Les lycéens  français et les métiers du numérique : Enquête effectuée auprés de 800 lycéens avec Christophe Mevel.

2017

Autre activité
Les lycéens français et les métiers du numérique :

Les lycéens  français et les métiers du numérique : Enquête effectuée auprés de 800 lycéens avec Christophe Mevel.

Organisation de colloque à portée nationale/internationale

2019

Organisation de colloque à portée nationale/internationale
Enseigner avec le numérique modifie t-il fondamentalement les pratiques enseignantes ? :

problématique

Michel Serres ( 2013)  dans son ouvrage "petite poucette" parlait du numérique comme une nouvelle révolution culturelle. Pourtant en lisant avec attention ses écrits, il décrit froidement les conséquences de l'utilisation du numérique à l'école comme la fin d'une tête bien faite et comme l'apogée du vide. Selon lui, les individus n'auraient plus besoin d'apprendre pour transmettre mais plutôt de stocker le savoir dans un ordinateur et lorsqu'ils en auraient besoin, ils n'auraient qu'à chercher ce savoir sur le disque dur. Entrons-nous réellement dans l'ère du vide culturel ou devenons-nous éduquer les élèves aux numériques et aux supports numériques ?

En France depuis la refondation de l'École en 2014, l'utilisation du numérique devient incontournable. Au lieu  d'entrer dans l'École d'une manière  maitrisé, le numérique est considéré par les enseignants comme un outil indomptable, anarchique sensé dans l'avenir les remplacer. Les résistances sont nombreuses et certains chercheurs  tels que Bihouoix  et Mauvilly ( 2016)  pensent  que le numérique sera dans l'école française éphémère comme  l'a été l'ordinateur il y a plusieurs années. Mais les angoisses liées au numériques sont différentes car elles touchent les, elles touchent à l'activité et à la pratique de l'enseignant. L'enseignant, le formateur se sentent déposséder de lier outil de travail : à savoir la connaissance. Désormais, pour apprendre, l'élève a tout à porter de main dans son ordinateur, sur sa tablette ou son téléphone. En effet, jusqu'à présent les enseignants étaient  dépositaires du savoir. Aujourd'hui,  ils imaginent que de  faire travailler des élèves avec des outils numériques les en dépossèdent. Certes, les élèves peuvent accéder à la connaissance par d'autres truchements que celui l'École. Toutefois, il ne faudrait pas confondre information,  connaissance et savoir. Les apprenants se contentent souvent de l'information prodiguée via les réseaux du numérique, d'où la confusion avec le savoir. L'acquisition du savoir oblige  l'élève à faire un effort intrinsèque pour transformer les informations réticulaires en savoir, pour se les approprier de manière personnelle. L'hominisation du  savoir passe  par la médiatisation de l'enseignant.  Il est donc intéressant de comprendre la place de l'enseignant dans la triangulation : élève- savoir – numérique.

 

4 enjeux de ce travail

L'objectif de ce colloque est  d'avoir un regard original sur les pratiques dans des enseignants et des didacticiens concernant le rapport au numérique mais surtout de comprendre comment les apprenants vivent l'utilisation du numérique par les enseignants au quotidien. Jusqu'à présent  des enquêtes ont été effectuées sur la manières dont les apprenants appréhendaient le numérique et  son mésusage a été mis en relief  ou sur les craintes et les résistances des enseignants face au numériques mais très peu d'enquêtes ont été consacrées à ce que vivent les apprenants   face à l'utilisation du numérique chez les enseignants .Ce colloque s'appuiera à la fois sur des communications scientifiques approfondies mais également sur des pratiques et des analyses de pratiques liées à l'utilisation du numérique, à la posture de l'enseignant  et sur des enquêtes menées auprès des apprenants . On sait à travers une littérature abondante  ce que les enseignants pensent du numérique mais de travaux scientifique, du moins en France est consacrés à la manière dont l'étudiant ou l'apprenant perçoit l'intérêt de l'outil numérique pendant un cours. Les enseignants utilisent –ils l'outil de manière pertinente ? L'utilisation du numérique par  l'enseignant est –elle une valeurs ajoutée dans l'appropriation du savoir.  L'utilisation du numérique en cours réduit –elle les inégalités scolaires ?