Activites de recherche export

Affichage non exhaustif. Les suivis de doctorats apparaissent à la fin de la liste

Nombre d'activités affichées : 15 (hors suivis de doctorats)

Participation à une conférence invitée

2021

Participation à une conférence invitée

« Femmes et éducation aux sciences : où, quand et comment commencent les inégalités ? », conférence croisée avec la mathématicienne chilienne Salomé Martinez, animée par Julie Le Gall, dans le cadre du cycle de conférences « Mujeres que inspiran », 16 mars 2021.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’Institut français du Chili et l’Ambassade de France au Chili s’associent à Hub Providencia, le réseau d’appui à l’entreprenariat et à l’innovation de la Municipalité de Providencia, pour réfléchir autour des inégalités de genre dans l’éducation aux sciences.

Comment les filles, les adolescentes, les étudiantes accèdent aux sciences exactes et expérimentales ? Comment lutter contre les préjugés dans ce domaine ? L’école encourage-t-elle ou réduit-elle ces inégalités ?

Pour analyser ces thématiques, la rencontres virtuelle « Femmes et éducation aux sciences : où, quand et comment commencent les inégalités ? » réunit Clémence Perronnet, sociologue spécialiste dans la construction sociale du goût et des pratiques des sciences chez les enfants, et Salomé Martínez, ingénieure en mathématiques qui a participé à la création du Département du Genre et Diversité au sein de la Faculté de Physique et Sciences Mathématiques de l’Université du Chili.

2020

Participation à une conférence invitée
  • Intervention au Colloque annuel de l’Observatoire de la lecture des adolescents.Lecture Jeunesse, Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris, 4 février 2020. Avec C. Dahan et E. Guitet. 

Enquête collective dirigée par Chantal Dahan (INJEP) et Christiné Détrez (centre Max Weber), avec la collaboration de Marlène Bouvet, Emmnauelle Guittet, Louis Jesu, Tomas Legon, Clémence Perronnet & Muriel Pommier.

2019

Participation à une conférence invitée
  • Enseignement des mathématiques et questions de genre, commission parité de l'Institut Élie Cartan de Lorraine, novembre 2019, Nancy

Cette conférence porte sur les mathématiques un regard un peu décalé : celui des sciences sociales. S'il est inutile d'être sociologue pour constater qu'il y a bien moins de mathématiciennes que de mathématiciens, les raisons de ce déséquilibre sexué persistant sont moins faciles à saisir. Se lancer et réussir en mathématiques, est-ce une question d'inné (de « génie ») ou d'acquis ? De compétences ou de goût ? etc. Le concept de « genre » est un moyen d'apporter des réponses.  

 

Participation à une conférence invitée

Conférence au hackerspace ÉlectroLab et dans le cadre du Printemps de l’égalité organisé par la mairie de Nanterre. Accès à l'enregistrement disponible en ligne.

Participation à une conférence invitée

Conférence introductive de la journée Femmes et Sciences 2019, « La Science, un métier de femmes », rencontre avec les lycéennes, ENS de Lyon, mars 2019.

Participation à une conférence invitée

Conférence « Filles et garçons face aux mathématiques à l'école primaire : le genre influence-t-il les apprentissages ? » lors du colloque « Des enfants chercheurs... à l'école des maths » organisé par la Fédération Nationale des Associations de Maîtres E (FNAME) à Niort, octobre 2019. Lien vers le résumé et les diapositives.

Participation à une conférence invitée

Conférence à l'occasion du colloque « Un rêve pour les filles et les garçons : la science », organisée par les associations Parité Science et Femmes & Sciences, Université de Grenoble, novembre 2019. Lien vers le résumé.

Participation à une conférence invitée

Conférence à l'occasion de la Journée d'étude autour de la culture scientifique organisée par l'association TRACES et ESTIM-Ecole, Paris, novembre 2019. Lien vers le résumé.

Participation à une conférence invitée
  • Colloquium de mathématiques et de la semaine de l’égalité de l’Université de Tours, mars 2019.

Cette conférence porte sur les mathématiques un regard un peu décalé : celui des sciences sociales. S'il est inutile d'être sociologue pour constater qu'il y a bien moins de mathématiciennes que de mathématiciens, les raisons de ce déséquilibre sexué persistant sont moins faciles à saisir. Se lancer et réussir en mathématiques, est-ce une question d'inné (de « génie ») ou d'acquis ? De compétences ou de goût ? etc. Le concept de « genre » est un moyen d'apporter des réponses.

2018

Participation à une conférence invitée
  • 18ᵉ Forum des Jeunes Mathématiciennes et Mathématiciens, Femmes et maths, novembre 2018, Orléans.

Cette conférence porte sur les mathématiques un regard un peu décalé : celui des sciences sociales. S'il est inutile d'être sociologue pour constater qu'il y a bien moins de mathématiciennes que de mathématiciens, les raisons de ce déséquilibre sexué persistant sont moins faciles à saisir. Se lancer et réussir en mathématiques, est-ce une question d'inné (de « génie ») ou d'acquis ? De compétences ou de goût ? etc. Le concept de « genre » est un moyen d'apporter des réponses.

2016

Participation à une conférence invitée
  • 16ᵉ Forum des Jeunes Mathématiciennes et Mathématiciens, Femmes et maths, novembre 2016, Strasbourg

Cette conférence porte sur les mathématiques un regard un peu décalé : celui des sciences sociales. S'il est inutile d'être sociologue pour constater qu'il y a bien moins de mathématiciennes que de mathématiciens, les raisons de ce déséquilibre sexué persistant sont moins faciles à saisir. Se lancer et réussir en mathématiques, est-ce une question d'inné (de « génie ») ou d'acquis ? De compétences ou de goût ? etc. Le concept de « genre » est un moyen d'apporter des réponses.

Formation par la recherche(direction de séminaire,...)

2020

Formation par la recherche(direction de séminaire,...)
  • Formation à destination des professeur·es du 2nd degré à la Maison pour la science en Bretagne, 14 et 17 décembre 2020.

En s’appuyant sur les connaissances actuelles des neurosciences et sur les analyses des sciences sociales, il s’agit d’interroger les différences filles-garçons vis-à-vis de l'enseignement des mathématiques et des sciences. Des différences neurophysiologiques aux processus de différenciation à l’œuvre dans les pratiques éducatives (et plus largement dans la société), comment se construit l’intérêt ou le désintérêt des filles et des garçons pour les matières scientifiques ? Il s’agit notamment de s’intéresser aux implications des stéréotypes de genre.

Organisation de colloque à portée nationale/internationale

2019

Organisation de colloque à portée nationale/internationale

Membre du comité d'organisation du colloque « Penser les inégalités dans l'enfance » : https://inegalenfance.sciencesconf.org/

2017

Organisation de colloque à portée nationale/internationale

Direction du comité d'organisation du colloque international « Sexe et genre de la culture » : https://s-genre-culture.sciencesconf.org/ Gestion logistique, création du site web, réalisation des affiches et programmes.

Organisation de journées d'étude de portée nationale/internationale

2016

Organisation de journées d'étude de portée nationale/internationale

Rsponsabilité scientifique et logistique de la journée d'étude « Enfance et égalité : comment enquêter sur la lutte contre les stéréotypes ? », juin 2016. Centre Max Weber et GREPS.