Programmes de recherche

MOBIL : Mobilités, migrations, mobilisations

La migration et les mobilités, dans leur ampleur et leur diversité croissantes, représentent un défi et un enjeu majeur pour les sociétés européennes et extra-européennes (pays d’origine, pays de transit, pays simultanément d’émigration et d’immigration).

Historique du projet

MOBIL prolonge de précédents projets financés par Alliance Europa : CITƐR (2017-2022) « L’Europe et les frontières de la citoyenneté », coporté par Gwénola Sebaux ; ARRECO (2017-2022) « L’accueil et la relocalisation des réfugiés en Europe », projet auquel est associé Samuel Delépine ; ainsi que le projet CHUS « Ruptures », auquel collaborent Rocío Gonzalez, Brigitte Pirastru, Gwénola Sebaux, Sheena Trimble, et Katell Brestic (UA).

Objectifs

Penser la migration en mettant en perspective mobilités et mobilisations, deux notions avec des interactions riches mais rarement interrogées dans une perspective transversale et interdisciplinaire. Il s’agit d’abord d’appréhender leur évolution conceptuelle face à de nouveaux défis émergents dans les sociétés (post-) migratoires en pleine mutation. MOBIL entend ainsi examiner les enjeux politiques et sociaux propres aux sociétés plurielles, pour apporter des clés de compréhension et des pistes pour l’action politique et la société civile.

En mobilisant l’éthique comme outil épistémologique pertinent, nous proposons d’analyser la dialectique entre les deux notions clé au coeur du projet MOBIL. Nous voulons, via le questionnement éthique, saisir de façon innovante leur articulation. Renouveler ainsi la réflexion déjà nourrie sur les mobilités. Analyser la polysémie de ces deux notions, lever les ambiguïtés et les confusions, en croisant les regards disciplinaires et en sollicitant les dimensions synchronique et diachronique. La profondeur historique est en effet essentielle pour comprendre les cultures politiques propres, ancrées dans une histoire singulière (États-nation en Europe, universalisme, allégeance à un État versus cosmopolitisme).

Quels avantages y a-t-il à appréhender notre objet de recherche sous l’angle éthique ? C’est selon nous un moyen original et approprié pour répondre à notre principal objectif : interroger la capacité des États et sociétés européennes (UE 27) et non-européennes (États de transit du Maghreb par exemple) à concevoir un modèle migratoire éthiquement et politiquement acceptable. Dans cette perspective, l’éthique est un outil conceptuel permettant de mieux penser les migrations et d’en éclairer les enjeux humains, politiques et sociétaux. La question de fond qui nous anime : Est-il possible de définir une éthique de l’immigration, au regard de la très grande complexité du sujet ?

L’éthique, appliquée à la question migratoire, ouvre des perspectives de recherche intéressantes. C’est une clé de compréhension et d’analyse affinée.

MOBIL s’appuiera donc naturellement sur la chaire UCO « Éthique et innovation ». Les travaux sur les migrations peuvent-ils éclairer l’articulation entre ces deux notions, qui loin de s’opposer peuvent se compléter – l’éthique comme moteur de l’innovation ?

Approches
  • L’équipe pluridisciplinaire combinera dans son travail les approches théoriques et empiriques (enquêtes archivistiques et de terrain), afin de croiser les perspectives en tirant profit des expertises propres de ses membres. MOBIL sera notamment nourri par des enquêtes de terrain innovantes.
  • MOBIL prévoit d’associer des partenaires scientifiques externes, ainsi que la société civile (Maison de l’Europe etc.), pour permettre le dialogue essentiel à l’avancée du débat politique et sociétal sur les migrations.

 

CHERCHEURS HORS UCO MEMBRES DU PROJET

Chadia Arab (Université d'Angers)

Katell Brestic (Université d'Angers)

Samuel Delépine (Université d'Angers)

 

CHERCHEURS HORS UCO ASSOCIÉS AU PROJET

Mustapha Azaitraoui (Université de Khouribga, Maroc)

Gonzalo Berger (Universitat Pompeu Fabra, Espagne)

Bettina Severin-Barboutie (Université Clermont Auvergne)

Meryem Youssoufi (Université Ibn Zohr, Maroc)

 

Porteur(s) du projet
Voir le profil des doctorants participant au projet
Equipes concernées
Durée du programme
01/10/2022 - 30/09/2025