Les équipes

Activité Physique, Corps, Sport et Santé

Les axes de recherche développées au sein de l’APCoSS s’inscrivent dans le domaine des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS). L’APCoSS se caractérise par son approche interdisciplinaire conduisant ainsi à recourir à des compétences disciplinaires particulières. Les enseignants-chercheurs et les doctorants mènent en commun une réflexion autour de 2 axes :

  • Axe 1 - Activité physique, éducation et santé

  • Axe 2 - Sports, éducations, politiques et valorisations locales

 

 Axe 1 - Activité physique , éducation et santé

Les orientations actuelles de recherche autour de cet axe s’articulent autour de deux thèmes :

Thème 1 : Signal et objet connectés en santé – développement de méthodes et outils de mesure

Le niveau d’avancée technologique de notre société permet aujourd’hui l’accès à des outils divers et variés pouvant détecter et quantifier le comportement humain et/ou différentes variables physiologiques : les biocapteurs. Depuis quelques années, plusieurs biocapteurs sont développés pour pouvoir être utilisés en tant qu’objet connecté, c’est-à-dire en procédant à des échanges de données avec des réseaux d’information disponibles. Parmi les multiples domaines d’application des objets connectés et plus largement des biocapteurs, celui de la santé occupe une place particulièrement importante pour notre société. Toutefois, le développement des biocapteurs, de leur usage connecté, et de la multitude de signaux qu’ils peuvent mesurer et fournir, pose notamment la question de la pertinence des informations à traiter et à utiliser pour évaluer, comprendre, et modifier le comportement et les capacités fonctionnelles des personnes.  Un des objectifs des enseignants-chercheurs sera le développement de méthodes et d’outils pour la mesure, en ambulatoire, du comportement physique, des capacités fonctionnelles, et du fonctionnement psychologique de personnes saines et/ou présentant des limitations fonctionnelles. Le développement de ces méthodes et outils répondra à des enjeux techniques et cliniques.

Thème 2 : Déterminants et impacts du comportement physique sur la santé

Les bénéfices pour la santé de la pratique régulière d’une activité physique sont avérés, quels que soient l’âge et le sexe. Pourtant, moins de la moitié des Français âgés de 15 à 75 ans atteignent un niveau d’activité physique favorable à la santé (Ministère des solidarités et de la santé). L’objectif est de développer des recherches sur l’évaluation et la compréhension de l’impact de l’activité physique (AP) sur différents publics (enfants, adultes, malades chroniques, sédentaires, sportifs…) pour les engager et les maintenir dans une pratique régulière d’exercice physique favorable à leur santé. Les recherches menées sur ce thème portent plus particulièrement sur (1) l’évaluation des mécanismes physiologiques, psychologiques et sociologiques qui sous-tendent l’engagement dans une pratique régulière d’activité physique, et (2) les effets de cet engagement sur la santé physique et psychologique des individus (élèves, sportifs, sédentaires, malades…).  Une meilleure connaissance de ces mécanismes et processus permettrait à terme de développer des programmes d’intervention permettant d’engager les publics dans une pratique d’activité physique autonome, adaptée et durable.

 

Axe 2 - Sports, éducations, politiques et valorisations locales

Cet axe ambitionne d’analyser d’un point de vue diachronique et synchronique les sports et leur contribution à l’éducation de la personne, du citoyen comme au développement des territoires. En faisant dialoguer l’histoire, les sciences de l’intervention, la sociologie et la psychosociologie, elle s’appuie sur des cadres théoriques et mobilise des démarches scientifiques rigoureuses afin de mieux saisir les conditions optimales des apprentissages dans les APSA tout en s’interrogeant sur les impacts des pratiques corporelles tant sur la socialisation des individus que sur l’aménagement des espaces urbains, périurbains et littoraux.

Thème 1 : Sports, identités et valorisations territoriales

Visant à analyser les loisirs sportifs dans leurs dimensions localisées, les recherches effectuées sous cet axe interrogent les politiques et stratégies de valorisations d’espaces et de territoires pluriels. Il s’agit notamment de comprendre les formes de recompositions sociales qui ont pour effet la diffusion des loisirs sportifs à différentes échelles territoriales, ainsi que les conditions sociologiques, historiques, juridiques, psychologiques, managériales de l’élaboration et de la conduite d’actions « publiques » ou « privées » en matière de sports et loisirs dans une optique de valorisation locale. Dans cette optique, peuvent être pris pour objet les initiatives (en matière de tourisme sportif, d’aménagements des espaces, de protection de l’environnement, d’introductions de marchés localisés des loisirs, de leurs équipements et des prestations relatives à leur encadrement) qui, n’émanant pas nécessairement de la sphère politique et mettant en relation le sport et leurs territoires, se traduisent, entre autres exemples, par l’organisation de manifestations, de compétitions, d’évènements sportifs, et d’une manière générale, par la légitimation d’une économie du « loisir ». De manière spécifique, les réflexions et travaux engagés dans cet axe s’intéressent non seulement à la mise en relation entre « sports », « territoires », et « identités locales », mais aussi aux questions d’ordre juridiques et organisationnelles sur la régulation, la gestion des évènements sportifs et la prise en considération de la préservation « l’environnement » et de la prévention des risques et accidents.  Envisagé du point de vue de la sociologie, des sciences de gestion, du droit, de l’histoire, de la psychologie, cet axe de recherche s’ancre ainsi dans les différences disciplines respectives des enseignants chercheurs de l’APCoSS dont l’objet consiste à interroger la manière dont s’articulent les rapports entre pratiques de loisirs, appartenances territoriales et normalisations des conduites humaines.

Thème 2 : Politiques sportives, socialisations et innovations pédagogiques

Les activités physiques et sportives sont convoquées par les politiques publiques, de national au local, comme un outil au service d’enjeux éducatifs pluriels. Ce thème de recherche entend dépasser les évidences pour s’interroger sur les dynamiques sous-jacentes, des apprentissages aux socialisations, en passant par l’analyse de l’action publique. Le premier aspect se propose de mettre en intrigue et d’examiner l’activité des acteurs en situation d’enseignement-apprentissage écologique et dans le cadre de politiques éducatives particulières. Les interactions au sens large (i.e., les interactions avec l’environnement naturel, matériel et humain) font l’objet d’une attention particulière en ce qu’elles éclairent non seulement les processus d’enseignement et d'apprentissage mais offrent aussi la possibilité d’identifier des leviers transformatifs. Selon les cadres théoriques et méthodologiques empruntés, les études menées opèrent des réductions complémentaires de l’activité humaine allant de l’analyse de dimensions macros et insécables (i.e., l’analyse de l’expérience des acteurs en relation avec leur environnement physique, humain et culturel) à l’analyse de dimensions plus micros et isolables (i.e., l’analyse des processus motivationnels, affectifs, relationnels, etc.).  Le deuxième aspect porte sur l’action publique et privée en matière de sport dans les territoires urbains. Il s’agit de s’intéresser aux enjeux liés à la conception et à la mise en œuvre, tant à la fois du point de vue des opérateurs que des publics cibles, de dispositifs usant des activités physiques, sportives ou artistiques pouvant avoir des visées multiples comme la cohésion sociale, la mixité, l’insertion, l’intégration, prévention, le bien-être, etc. Les programmes étudiés se situent dans une perspective socio-sportive et/ou de promotion de la santé. Les dispositions et ressources culturelles, économiques et sociales des publics ciblés par ces initiatives, les situations spécifiques de ces derniers (mode de vie, environnement, état de santé) ainsi que les usages qu’ils font des dispositifs dans lesquels ils s’inscrivent attireront toute notre attention. Souhaitant dépasser le mythe d’un sport par essence socialisant, les chercheurs entendent par ailleurs questionner les valeurs éducatives véhiculées par les pratiques physiques et sportives ainsi que les évènements sportifs dans des contextes sociaux culturels, politiques et idéologiques variés. Les processus de diffusion et de médiatisation du fait sportif, et les enjeux sous-jacents, sont considérés avec acuité. Les rapports sociaux de sexe, de classe et de religion comme les processus de normalisation, les logiques de domination, de violence symbolique, d’exclusion et de stigmatisation sont de la même façon l’objet d’une attention soutenue. En tout état de cause, il s’agit de s’interroger sur les fondements mêmes des projets de socialisation par les sports (entendus dans leur diversité), eux-mêmes définis eu égard à un système de valeurs et de représentations culturellement saillant.

Dernières publications

Publications et travaux de l'équipe

SOUS PRESSE
Chapitre d'ouvrage
Terré, N. (SOUS PRESSE).  Apprentissage des techniques corporelles et expérience des pratiquants.. Dans In A. Devezeaux et C. Sève (Eds.), L'apprentissage des techniques corporelles, Les essentiels. Editions EP&S.
2022
Communications avec actes
Demain-Gan, A. et Lessard C. (2022).  Les enjeux éclatés du Breaking : les positionnements paradoxaux des acteurs renforcés par l’entrée olympique.. Dans Congrès pluridisciplinaire Les enjeux des Jeux. Contribution de la recherche en sciences humaines et sociales du sport aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, à Montpellier du 18 au 21 janvier 2022.
2022
Communications avec actes
Demain-Gan, A. et Lessard C. (2022).  Les enjeux éclatés du Breaking : les positionnements paradoxaux des acteurs renforcés par l’entrée olympique.. Dans Congrès pluridisciplinaire Les enjeux des Jeux. Contribution de la recherche en sciences humaines et sociales du sport aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, à Montpellier du 18 au 21 janvier 2022.
2022
Communications avec actes
Lessard, C. et Demain-Gan A. (2022).  L’Organisation Nationale du Hip-hop, entre revendications sociales et proposition de nouvelles formes de gouvernance : retours sur l’audition auprès de la commission de la Délégation de l’Assemblée nationale “JOP de Paris en 2024. Dans Congrès pluridisciplinaire Les enjeux des Jeux. Contribution de la recherche en sciences humaines et sociales du sport aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, à Montpellier du 18 au 21 janvier 2022.
2021
Communications avec actes
Redjdal, ML., Boulatrous AK., Lessard C., Laskri N., Largueche M., Atik S., Haiahem S., Chouakria AH., Nouacer M., Kadi AK. et Chettibi K. (2021).  "La prise en charge du syndrome douloureux vésical entre les recommandations et les pratiques". Dans Congrès Acelas urology 2nd Hybrid summit. Algerian community of endourology & laproscopic surgery, 1-2 juillet 2021.
2021
Communications avec actes
Gomet, D. (2021).  Carrières contrariées de tennismen autour de la Seconde Guerre mondiale. Dans Le tennis dans la société de demain : 2ème colloque international Le tennis dans la société de demain (p. 178-179). Université de Dijon.
2021
Chapitre d'ouvrage
Gomet, D., Attali M., Fortune Y. et Rech Y. (2021).  Aux origines du GR34. Un chemin de Grande Randonnée à la croisée d'idéaux individuels et d'enjeux collectifs (1968-1977). Dans Le Mai 68 des sportifs et des éducateurs (p. 221-238.). Presses Universitaires de Rennes.
2020
Communications avec actes
Lessard, C. (2020).  « Le breaking sous les bombes des JO 2024 : “war, hatred, disunity and having troubles” ». Dans Méthodologies et recherches en pratique. Séminaire des jeunes chercheurs en Sciences sociales et Activités Physiques et/ou sportives (avril-mai). 7 mai, UCO-IFEPSA.
2020
Direction d'ouvrage ou de revue
Gomet, D. et Bauer T.(Dir.)(2020).  Histoire(s) de balles et de plumes. Presses Universitaires de Limoges.
2020
Communications avec actes
Seyssel, S., Soulé B. et Roux F. (2020).  La sécurisation des événements sportifs de nature : une double approche pour une gestion maîtrisée des risques. Dans 1er Congrès de la Société Savante de Management du Sport . Université Polytechnique Hauts-de-France (congrès virtuel).
2020
Chapitre d'ouvrage
Gomet, D. (2020).  Henri Pellizza, un tennisman-badiste à la carrière contrariée. Dans Histoire(s) de balles et de plumes (p. 131-152). Presses Universitaires de Limoges.
2020
Communications avec actes
Gomet, D. et Bauer T. (2020).  Maurice Baquet, un acteur sur le déclin?. Dans Journées d'études Education physique : conceptions et débats dans la seconde moitié du XXème siècle : . . IFEPSA.
2020
Chapitre d'ouvrage
2020
Article
Gomet, D. (2020).  Victor Young Perez (2013): A lacklustre sports biopic. The International Journal of the History of Sport, 37 (10)
2020
Article
Seyssel, S., Roux F. et Soulé B. (2020).  Les événements sportifs de nature : gestion des risques. Revue Juridique et Economique du Sport. Jurisport, (214)
2020
Article
Ruffier, A., Bernier M., Fournier J. et Hauw N. (2020).  Anxiety and Motivation to Return to Sport During the French COVID-19 Lockdown. Frontiers in Psychology, (11:610882) 10.3389/fpsyg.2020.610882.
2020
Chapitre d'ouvrage
Gomet, D. et Grall J. (2020).  Le badminton à l'école : doutes, séduction, légitimité (1960-2000). Dans Regards croisés sur les sports de raquette (p. 55-66). AFRAPS.
2020
Chapitre d'ouvrage
2020
Article
Phomsoupha, M. et Laffaye G. (2020).  Injuries in badminton: a review. Science & Sports,